La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Contributions sociales

Retraites : quel sera votre taux de CSG en 2022 ?

Publié le 17 février 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © momius - stock.adobe.com

Vous êtes retraité ? Vous êtes fiscalement domicilié en France ? Serez-vous soumis à la Contribution sociale généralisée (CSG) en 2022 ? Si oui, à quel taux ? Le revenu fiscal de référence est revalorisé de 0,2 % pour 2022. Avec le nombre de parts du foyer, il détermine le taux de CSG appliqué aux revenus des retraités : exonération, taux réduit (3,8 %), taux médian (6,6 %) et taux normal (8,3 %).

La contribution sociale généralisée (CSG), la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) et la contribution de solidarité pour l'autonomie (Casa) s'appliquent aux pensions de retraite.

Il existe quatre taux de CSG :

  • Taux zéro (exonération) ;
  • Taux réduit (3,8 %) ;
  • Taux médian (6,6 %) ;
  • Taux normal (8,3 %).

Le taux de la CSG prélevé sur les pensions est fixé en fonction du revenu fiscal de référence (mentionné sur la première page de la feuille d'imposition), croisé avec le nombre de parts du foyer. Ce revenu fiscal de référence peut être majoré de quarts ou demi-parts, si le foyer a des personnes à charges, et en fonction de la situation de ces dernières.

Il est actualisé chaque année pour tenir compte de l'évolution des prix hors tabac constatée pour l'année n-2. Le barème applicable en 2022 est augmenté de 0,2 %, en fonction de l'inflation constatée en 2020, selon la circulaire de la Caisse nationale de l'assurance vieillesse du 21 décembre 2021 .

Taux selon le revenu fiscal de référence 2020 du foyer

Quotient familial

Revenu fiscal de référence

Taux zéro

Taux réduit

Taux médian

Taux normal

1 part

Jusqu'à 11 431 €

De 11 432 €

à 14 944 €

De 14 945 €

à 23 193 €

Plus de 23 193 €

1,5 part

Jusqu'à 14 483 €

De 14 484 €

à 18 934 €

De 18 935 €

à 29 384 €

Plus de 29 384 €

2 parts

Jusqu'à 17 535 €

De 17 536 €

à 22 924 €

De 22 925 €

à 35 575 €

Plus de 35 575 €

2,5 parts

Jusqu'à 20 587 €

De 20 588 €

à 26 914 €

De 26 915 €

à 41 766 €

Plus de 41 766 €

3 parts

Jusqu'à 23 639 €

De 23 640 €

à 30 904 €

De 30 905 €

à 47 957 €

Plus de 47 957 €

Quart de part supplémentaire

1 526 €

1 526 €

1 995 €

3 096 €

Demi-part supplémentaire

3 052 €

3 052 €

3 990 €

6 191 €

  À noter : Le passage du taux 0 ou réduit de la CSG au taux médian ou supérieur ne s'applique que si le revenu fiscal a franchi deux années de suite le seuil correspondant. Si le dernier revenu fiscal permet d'appliquer le taux 0 ou réduit, l'effet est immédiat, sans besoin d'examiner le revenu de l'année précédente.

L’exonération (taux 0) de la CSG entraîne aussi celle de la CRDS (0,5 %) et de la CASA (0,3 %) ; le taux réduit (3,8 %) de la CSG entraîne l'exonération de la seule CASA.

Pour les DOM, un revenu fiscal supérieur s'applique, tenant compte de la différence du coût de la vie.

Taux des prélèvements sociaux sur les pensions de retraite

Taux zéro

Taux réduit

Taux médian

Taux normal

Taux de la CSG

Exonération

3,8 %

6,6 %

8,3 %

Taux de la CRDS

Exonération

0,5 %

0,5 %

0,5 %

Taux de la CASA

Exonération

Exonération

0,3 %

0,3 %

Contribution globale

Exonération

4,3 %

7,4 %

9,1 %

Taux de CSG déductible de l'IR

3,8 %

4,2 %

5,9 %

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Découvrir la collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction