Fiche pratique

Pension alimentaire : recouvrement par la Caf ou la MSA

Vérifié le 20 janvier 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous vivez seul(e)

Lorsqu'un parent ne verse pas la pension alimentaire due à ses enfants (parent débiteur), l'autre parent (parent créancier) peut demander à sa caisse d'allocations familiales (Caf) ou la caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) s'il dépend du régime agricole, de se charger du recouvrement de la pension. L'allocation de soutien familial (ASF) peut être versée par la Caf ou la MSA au parent créancier, à titre d'avance, sur la pension alimentaire due aux enfants. Ce dispositif est appelé garantie contre les impayés de pension alimentaire.

Les conditions suivantes doivent être réunies :

  • le créancier doit justifier d'un document (décision de justice ou convention) fixant une pension alimentaire,
  • le débiteur ne verse pas (ou verse uniquement en partie) la pension alimentaire depuis un mois,
  • le créancier ne doit pas vivre en couple,
  • les enfants doivent être considérés à la charge du créancier par la Caf ou la CMSA.

Si l'action engagée contre le parent débiteur aboutit, la Caf ou la MSA versera au créancier les pensions qu'elle aura récupérées en déduisant les mois d'ASF versés.

L'action engagée par la Caf ou la MSA peut remonter jusqu'à 2 ans à partir de la date à laquelle le parent créancier lui a demandé d'agir.

Le parent créancier s'adresse à la Caf (ou à la CMSA, s'il dépend du régime agricole) :

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Le choix d'une commune déclenchera automatiquement une mise à jour du contenu

Pour accomplir cette démarche, le parent créancier peut demander de l'aide auprès de l'Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires.

0821 22 22 22

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h30

Coût : 0,06 € + prix d'un appel local

Vous vivez en couple

Lorsqu'un parent ne verse pas la pension alimentaire due à ses enfants (parent débiteur), l'autre parent (parent créancier) peut demander à sa caisse d'allocations familiales (Caf) ou la caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) s'il dépend du régime agricole, de se charger du recouvrement de la pension. Ce dispositif est appelé garantie contre les impayés de pension alimentaire.

Les conditions suivantes doivent être réunies :

  • le créancier doit justifier d'un document (décision de justice ou convention) fixant une pension alimentaire,
  • le débiteur ne verse pas (ou verse uniquement en partie) la pension alimentaire depuis un mois,
  • le créancier ne perçoit pas l'ASF, par exemple parce qu'il vit ne vit pas seul,
  • le créancier a déjà entrepris une action par voie d'huissier pour obtenir le paiement, mais celle-ci a échoué,
  • les enfants doivent être considérés à la charge du créancier par la Caf ou la CMSA.

L'action engagée par la Caf ou la MSA peut remonter jusqu'à 2 ans à partir de la date à laquelle le créancier lui a demandé d'agir.

Le parent créancier adresse à la Caf (ou à la CMSA, s'il dépend du régime agricole) le formulaire de demande d'aide au recouvrement ds pensions alimentaires.

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Le choix d'une commune déclenchera automatiquement une mise à jour du contenu

Pour accomplir cette démarche, le parent créancier peut demander de l'aide auprès de l'Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires.

0821 22 22 22

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h30

Coût : 0,06 € + prix d'un appel local