Fiche pratique

Objet et bénéficiaires du contrat de professionnalisation

Vérifié le 10 août 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Formation des salariés dans le cadre des services à la personne

4 déc. 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L'article 21 de la loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011 prévoit la possibilité pour un particulier employeur de conclure des contrats de professionnalisation.

Mais l'accord de branche nécessaire pour rendre cette disposition applicable n'est pas encore conclu.

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance entre un employeur du secteur privé et un salarié répondant à certains critères.

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet d'associer :

  • l'acquisition d'un savoir théorique en cours (enseignement général, professionnel ou technologique),
  • et l'acquisition d'un savoir-faire pratique au sein d'une ou plusieurs entreprises.

Le contrat de professionnalisation s'adresse :

À titre expérimental jusqu'au 31 décembre 2017, le contrat de professionnalisation peut être également conclu par les demandeurs d'emploi, y compris ceux écartés pour inaptitude et ceux qui disposent d'une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, notamment les moins qualifiés et les plus éloignés du marché du travail.

  À savoir :

dans les départements d'outre mer (Dom) et les collectivités de Saint-Barthélémy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, les bénéficiaires de l'allocation parent isolé (Api) peuvent prétendre au contrat de professionnalisation.

Un contrat de professionnalisation peut être conclu avec tout type d'employeur privé, sauf les particuliers employeurs.

Les employeurs publics ne sont pas concernés, c'est-à-dire :

  • l'État,
  • les collectivités territoriales,
  • les établissements publics à caractère administratif (EPA), par exemple hôpitaux ou lycées.

Les groupements d'employeurs, les entreprises de travail temporaire et les employeurs saisonniers ne sont pas exclus du dispositif.

Le contrat de professionnalisation prévoit des engagements réciproques de l'employeur et du salarié.

Engagements de l'employeur

L' employeur s'engage :

  • à assurer une formation au salarié lui permettant d'acquérir une qualification professionnelle,
  • à fournir au salarié un emploi en relation avec son objectif professionnel pendant la durée du CDD ou de l'action de professionnalisation s'il s'agit d'un CDI.

Engagements du salarié

Le salarié s'engage :

  • à travailler pour le compte de son employeur,
  • et à suivre la formation prévue au contrat.

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Mission locale

Pour vous informer et trouver un interlocuteur si vous avez moins de 26 ans

Ministère en charge du travail

Pôle emploi

Pour vous informer et trouver un interlocuteur si vous avez plus de 26 ans

Pôle emploi