Question-réponse

Un locataire d'un logement meublé doit-il payer la taxe d'habitation ?

Vérifié le 25 juillet 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Impôts locaux 2018

1 janv. 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Certaines règles relatives aux impôts locaux ont été modifiées (loi de finances pour 2018 et loi de finances rectificative pour 2017 ).

Les informations contenues dans cette page sont à jour pour les impôts locaux à payer en 2017.

Cette page est en cours de mise à jour pour les impôts locaux à payer à l'automne 2018.

Oui, si le logement est réservé à votre usage personnel et reste à votre disposition de manière permanente, même pendant vos absences.

Par exemple, si vous disposez de manière permanente d'un appartement meublé dans un hôtel, vous êtes soumis à la taxe d'habitation.

En revanche, si pour un motif quelconque (santé, tourisme, etc.), vous prenez en location une habitation meublée pendant quelques mois seulement, vous n'avez pas de taxe à payer.