Fiche pratique

Regroupement familial : démarches de la famille à l'étranger puis en France

Vérifié le 13 février 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Pour entrer en France, la famille de l'étranger non européen bénéficiaire d'un regroupement familial doit accomplir des démarches afin d'obtenir un visa. Une fois arrivée en France, la famille doit également effectuer certaines formalités. Elles concernent son séjour et son intégration en France. L'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) intervient dans plusieurs étapes de la procédure.

Dans les pays où l'Ofii est représenté

Si la famille réside au Maroc, Cameroun, Canada, Mali, Sénégal, en Tunisie, Turquie ou Roumanie, son dossier est transmis par l'Ofii en France à sa représentation dans le pays. Le demandeur du regroupement en France est averti par courrier.

Une visite de pré-accueil est organisée au profit de la famille par la représentation de l'Ofii dans le pays. La famille est informée de la procédure à suivre et est convoquée pour passer une visite médicale sur place.

Elle doit ensuite se rendre au consulat pour le(s) visa(s).

Dans les autres pays

Si la famille réside dans un pays où l'Ofii n'est pas présent, son dossier est transmis par l'Ofii en France au consulat compétent. Le demandeur du regroupement en France est averti par courrier.

Selon le pays, la famille est convoquée par le consulat ou doit s'y présenter afin de demander un visa.

La visite médicale n'a pas lieu sur place mais après l'arrivée de la famille en France.

Frais de voyage et délai pour venir en France

Les frais de voyage pour venir en France sont à la charge de la famille, qui a 3 mois suivant la délivrance du visa pour entrer en France.

Séjour de la famille venant du Maghreb ou d'Afrique subsaharienne

La famille marocaine, tunisienne ou d'Afrique francophone subsaharienne reçoit un des titres suivants :

  • si le demandeur à l'origine du regroupement a une carte d'un an, l'époux majeur reçoit un visa de long séjour valant titre de séjour. Ce visa le dispense de demander un titre de séjour en préfecture la 1ère année de son séjour. Il doit toutefois faire valider son visa par la délégation de l'Ofii de son domicile. Les enfants mineurs entrent avec un visa mention regroupement familial. Une fois devenus majeurs (ou à partir de 16 ans s'ils souhaitent travailler), ils doivent demander une carte de séjour d'un an mention vie privée et familiale en préfecture,
  • si le demandeur à l'origine du regroupement a une carte de résident de 10 ans, son époux reçoit la même carte sur présentation de son visa mention regroupement familial. Les enfants entrent en France avec le même visa. Une fois devenus majeurs (ou à partir de 16 ans s'ils souhaitent travailler), ils bénéficient aussi de cette carte de 10 ans. La demande de carte de résident doit être déposée en préfecture.

La famille Algérienne relève d'un régime à part. Elle n'est pas concernée par le visa de long séjour valant titre de séjour. Elle reçoit un visa mention regroupement familial pour entrer en France. Muni de ce visa, l'époux et les enfants devenus majeurs (où à partir de 16 ans s'ils souhaitent travailler) doivent se présenter en préfecture pour demander :

La famille algérienne n'acquitte pas non plus de taxe pour la délivrance du certificat de résidence mais doit régler une redevance pour services rendus de 265 €. Cette redevance est perçue par l'Ofii au cours de la procédure. Elle est versée pour l'ensemble de la famille.

Séjour de la famille venant d'un autre pays

Pour entrer en France, l'époux majeur reçoit un visa de long séjour valant titre de séjour. Ce visa le dispense de demander un titre de séjour en préfecture la 1ère année de son séjour en France. Il doit toutefois faire valider son visa par la délégation de l'Ofii de son domicile.

Les enfants mineurs entrent avec un visa mention regroupement familial. Ils n'ont pas besoin de titre de séjour. Une fois devenus majeurs (ou à partir de 16 ans s'ils souhaitent travailler), ils doivent demander une carte de séjour d'un an mention vie privée et familiale en préfecture.

Intégration de la famille

L'époux bénéficiaire du regroupement familial doit signer un contrat d'intégration républicaine, à la délégation de l'Ofii de son domicile. Les enfants de plus de 16 ans qui ont bénéficié du regroupement sont aussi soumis à ce contrat.

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Par téléphone

3939 (coût : 0,15 € TTC la minute)

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.

Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.

Depuis l'étranger ou hors métropole : +33 (0)1 73 60 39 39 uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays et les opérateurs).

Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), réseau local

Pour toute information sur la procédure

Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii)

Ambassade ou consulat français à l'étranger

Pour déposer sa demande de visa d'entrée en France