Question-réponse

Carte grise : quelles démarches pour immatriculer un véhicule destiné à l'étranger ou l'outre-mer ?

Vérifié le 20 mai 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Fin des démarches relatives à la carte grise en préfecture

3 nov. 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Il n'est désormais plus possible d'effectuer une demande de carte grise auprès des préfectures et sous-préfectures.

Cette page est en cours de mise à jour.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Vous achetez un véhicule neuf

Vous devez demander une immatriculation provisoire et obtenir un certificat d'immatriculation provisoire (CPI) en WW.

La demande doit se faire à la préfecture de votre choix et doit être réalisée uniquement sur place.

À Paris, la démarche s'effectue à la préfecture de police :

Ce certificat est valable un mois et vous permettra de circuler jusqu'à votre sortie de France.

Pour circuler dans le pays de destination du véhicule neuf, vous devez vous renseigner auprès du consulat de ce pays avant que le véhicule ne quitte la France.

Vous achetez un véhicule d'occasion

Si vous avez acheté en France un véhicule d'occasion que vous destinez à l'étranger ou l'outre-mer, vous n'êtes pas obligé de le faire immatriculer à votre nom avant de partir à l'étranger ou dans un département ou territoire d'outre-mer.

Vous pouvez utiliser la carte grise (ou certificat d'immatriculation) de l'ancien propriétaire revêtu de la mention "« vendu ou cédé le... »" pour effectuer les formalités douanières.