Question-réponse

Un étudiant est-il soumis à la taxe d'habitation ?

Vérifié le 04 septembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Impôts locaux 2018

1 janv. 2018

Certaines règles relatives aux impôts locaux ont été modifiées (loi de finances pour 2018 et loi de finances rectificative pour 2017 ).

Les informations contenues dans cette page sont à jour pour les impôts locaux à payer en 2017.

Cette page est en cours de mise à jour pour les impôts locaux à payer à l'automne 2018.

Oui, vous devez payer la taxe d'habitation du logement que vous occupez au 1er janvier de l'année.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Vous avez déposé votre propre déclaration de revenus

Si vous avez déposé votre propre déclaration de revenus, le centre des finances publiques calcule les allègements de taxe dont vous pouvez bénéficier (abattements et plafonnement en fonction des revenus).

Cependant, vous n'avez aucune taxe à payer si vous habitez :

  • une résidence universitaire gérée par le Crous
  • une résidence affectée au logement d'étudiants, gérée par un organisme dans les mêmes conditions financières et d'occupation que celles du Crous
  • une chambre meublée d'une personne louant ou sous-louant une partie de son habitation (la taxe est alors établie au nom du loueur pour l'ensemble du logement, y compris la pièce louée en meublé)

Vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents

Si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous pouvez demander à bénéficier d'allègements de taxe en contactant votre centre des finances publiques. Vous devez joindre à votre demande l'avis d'imposition de vos parents.

Cependant, vous n'avez aucune taxe à payer si vous habitez :

  • une résidence universitaire gérée par le Crous
  • une résidence affectée au logement d'étudiants, gérée par un organisme dans les mêmes conditions financières et d'occupation que celles du Crous
  • une chambre meublée d'une personne louant ou sous-louant une partie de son habitation (la taxe est alors établie au nom du loueur pour l'ensemble du logement, y compris la pièce louée en meublé)