Navigation maritime : vente d'un bateau de plaisance

Vérifié le 13 février 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Dématérialisation des démarches

2 mars 2020

Les démarches d'immatriculation et de vente/achat d'un bateau de plaisance peuvent être faites directement en ligne . Ces démarches en ligne sont actuellement possibles uniquement dans 5 départements (Bouches-du-Rhône, Gironde, Loire-Atlantique, Seine-Maritime, Var). La dématérialisation sera étendue au printemps à tout le territoire.

Les informations contenues dans cette page restent d'actualité dans l'attente de la généralisation sur tout le territoire.

Le vendeur d'un bateau de plaisance a des obligations vis-à-vis de l'acheteur et de l'administration. Elles dépendent de la longueur du bateau (inférieure, égale ou supérieure à 7 mètres) et de sa puissance en chevaux administratifs (CV).

Longueur < à 7 m et puissance < à 22 CV

Vous devez remettre l'original de l'acte de vente du bateau à l'acheteur. Celui-ci fera ensuite les démarches nécessaires pour immatriculer le bateau à son nom.

Vous devez également déclarer la vente du bateau auprès d'un service qui diffère selon que vous êtes en métropole ou en outre-mer. Cette déclaration doit être faite de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

Longueur ≥ à 7 m ou puissance ≥ à 22 CV

Vous devez remettre l'acte de francisation et l'original de l'acte de vente à l’acheteur. Celui-ci fera ensuite les démarches nécessaires pour immatriculer le bateau à son nom.

Vous devez également déclarer la vente du bateau dans un délai d'1 mois au bureau de douane du port d'attache, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception. Votre courrier doit être accompagné d'un exemplaire de l'acte de vente.

Longueur ≥ à 7 m et sans moteur

Vous devez remettre l'original de l'acte de vente du bateau à l'acheteur. Celui-ci fera ensuite les démarches nécessaires pour immatriculer le bateau à son nom.

Vous devez également déclarer la vente du bateau auprès d'un service qui diffère selon que vous êtes en métropole ou en outre-mer. Cette déclaration doit être faite de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.