En brefInstallation d'un commerce

Occupation ou utilisation du domaine public : de nouvelles règles

Publié le 02 mai 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Philippe LERIDON - Fotolia.com

Marché avec choix de sacs d'été + fleurs

Une ordonnance relative à la propriété des personnes publiques a été publiée au Journal officiel du 20 avril 2017. Elle prévoit notamment des obligations de publicité et de mise en concurrence préalable pour certaines autorisations d'occupation du domaine public.

À compter du 1er juillet 2017, la délivrance de certains titres d'occupation du domaine public sera, sauf dispositions législatives contraires, soumise à une procédure de sélection entre les candidats potentiels lorsque leur octroi a pour effet de permettre l'exercice d'une activité économique sur le domaine.

Une procédure « simplifiée » est toutefois prévue  :

  • lorsque l'occupation ou l'utilisation autorisée est de courte durée (manifestations artistiques et culturelles ou d'intérêt local, privatisations temporaires de locaux) ;
  • ou lorsque le nombre d'autorisations disponibles pour l'exercice de l'activité économique projetée n'est pas limité.

De simples mesures de publicité préalable devront alors être mises en œuvre.

Enfin le texte laisse la possibilité de délivrer des titres à l'amiable lorsque les obligations procédurales s'avèrent impossibles à mettre en œuvre ou non justifiées. C'est notamment le cas lorsqu'une seule personne est en droit d'occuper la dépendance du domaine public en cause ou lorsque des impératifs tenant à l'exercice de l'autorité publique ou à des considérations de sécurité publique le justifient.

Par ailleurs l'ordonnance autorise les personnes publiques à délivrer un titre d'occupation ou d'utilisation pour un bien situé dans leur domaine privé, par anticipation à son incorporation dans le domaine public.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité