JurisprudenceConditions de travail

Astreintes : le contrat de travail ne suffit pas à les rendre obligatoires

Publié le 14 août 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © momius - Fotolia.com

Contrat de travail

Pour qu'un employeur puisse imposer des astreintes à ses salariés, il faut que ce soit prévu par une convention ou un accord collectif, ou fixé par décision unilatérale après consultation des institutions représentatives du personnel. À défaut, les astreintes n'ont pas de caractère obligatoire pour les salariés. C'est ce que précise la Cour de cassation dans un arrêt du 23 mai 2017.

Un salarié ayant fait l'objet d'une promotion avait signé un avenant à son contrat de travail prévoyant l'accomplissement de plusieurs astreintes par mois. Un an plus tard, ayant refusé d'effectuer des astreintes, il était licencié pour faute grave.

Considérant que son licenciement était non fondé, il avait saisi la justice. La cour d'appel avait rejeté la demande du salarié au motif qu'il ne pouvait refuser d'accomplir des astreintes, celles-ci s'imposant à lui en vertu d'un engagement contractuel ne pouvant être remis en cause unilatéralement.

Mais l'arrêt est cassé. La Cour de cassation rappelle que pour être obligatoires pour le salarié, les astreintes doivent être prévues par un accord collectif, ou fixées par l'employeur après consultation des institutions représentatives du personnel.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité