En brefAutomobile-Moto

Taxi et voiture de transport avec chauffeur (VTC) : en quoi consiste la formation continue ?

Publié le 06 septembre 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © kevers - Fotolia.com

Depuis 2017, les chauffeurs de taxi et les conducteurs de voiture de transport avec chauffeur (VTC) doivent suivre, tous les 5 ans, une formation continue de 14 heures dans un centre de formation agréé. C'est ce que prévoit un arrêté du 11 août 2017 relatif à la formation continue des conducteurs de taxi et des conducteurs de voiture de transport avec chauffeur et à la mobilité des conducteurs de taxi.

Les chauffeurs de taxi et les VTC doivent suivre une formation continue pour mettre à jour leurs connaissances.

La formation continue doit :

  • durer 14 heures : elle peut être fractionnée en 4 périodes de 3 heures 30 au cours d'une période de 2 mois maximum ;
  • et être effectuée dans un centre de formation agréé.

La formation continue comporte :

  • 3 modules d'approfondissement obligatoires (« droit du transport public particulier de personnes », « sécurité routière » par exemple) ;
  • 1 module d'approfondissement au choix (« anglais » ou« prévention et secours civiques » par exemple).

A l'issue de la formation continue, le centre de formation doit remettre au chauffeur une attestation signée et datée, valable 5 ans.

  À savoir :

tout chauffeur de taxi qui souhaite exercer dans un département différent de celui où il a obtenu son examen, doit justifier de 2 ans d'activité et doit suivre une formation à la mobilité.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction