Expérimentation du dispositif « emplois francs »

Publié le 16 avril 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © pict rider - Fotolia.com

La loi de finances pour 2018 a prévu, du 1er avril 2018 au 31 décembre 2019, l'expérimentation d'un dispositif dénommé « emplois francs », consistant à verser une aide aux employeurs qui embauchent des demandeurs d'emploi résidant dans certains quartiers prioritaires de la politique de la ville.

La personne recrutée en « emploi franc » doit résider dans l'un de ces quartiers prioritaires et être inscrite à Pôle emploi en catégorie 1, 2, 3, 6, 7 ou 8. L'aide est attribuée aux entreprises par Pôle emploi pour le compte de l'État pendant la durée de l'expérimentation.

L'employeur doit notamment être à jour de ses obligations fiscales, ne pas avoir effectué un licenciement économique sur le futur poste « emploi franc » dans les 6 mois précédant l'embauche . Il ne doit pas bénéficier d'une autre aide de l'État à l'insertion. Les particuliers employeurs ne sont pas éligibles à l'aide.

Pour un contrat à durée indéterminée, l'aide s'élève à 5 000 € par an sur trois ans. Pour un contrat à durée déterminée d'au moins six mois, elle s'élève à 2 500 € par an sur deux ans maximum.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction