Contrôle URSSAF : le report de sa date ne nécessite pas l'envoi d'un nouvel avis

Publié le 25 avril 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ONYXprj - Fotolia.com

Un avis de contrôle Urssaf doit indiquer la date de la première visite de l'agent de contrôle. Toutefois, le report de cette date ne nécessite pas l'envoi d'un nouvel avis. C'est ce que vient de préciser la Cour de cassation le 15 mars 2018.

Un employeur invoquait la nullité du contrôle effectué car l'inspecteur du recouvrement l'avait prévenu du report de la date de sa première visite par téléphone, puis par courriel, et non par l'envoi d'un nouvel avis de contrôle. Il estimait que ce report de date nécessitait son accord et que le contrôle était donc nul.

La Cour de cassation n'a pas suivi son argumentation. Elle a jugé que l'URSSAF qui souhaite reporter la date de la première visite de l'agent de recouvrement doit seulement en informer en temps utile et par tout moyen approprié la personne à contrôler. En cas de litige, la charge de la preuve de la réception de cette information appartient à l'URSSAF.

Et aussi

Jurisprudence

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction