Fêtes de fin d'année et jours fériés : ce qu'il faut savoir

Publié le 13 décembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Brad Pict - Fotolia.com

À l'occasion des fêtes de fin d'année, peut-être êtes-vous curieux de connaître la réglementation en matière de jours fériés ?

Les jours fériés sont les jours de fêtes légales indiqués dans le code du travail : 1er janvier, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption (15 août), Toussaint, 11 novembre et 25 décembre.

Le 1er mai est obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf exceptions.

Pour les autres jours fériés :

  • un accord collectif (accord d'entreprise ou d'établissement, convention collective ou accord de branche) définit les jours fériés qui seront chômés ;
  • à défaut, l'employeur fixe les jours fériés chômés. Il doit informer le salarié des modalités d'accès à ces informations.

En pratique, l'accord prévoyant que les 25 décembre et 1er janvier sont fériés et chômés dans l'entreprise impose au salarié de ne pas travailler ces jours-là.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction