En brefTVS

La taxe sur les véhicules des sociétés (TVS) : comment ça marche ?

Publié le 07 mai 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Agence DER - Fotolia.com

Conducteur automobile

Toute société qui possède ou utilise une voiture particulière ou à usage multiple en France doit payer la taxe sur les véhicules des sociétés (TVS). Quel est son fonctionnement ? Quelles sont les sociétés concernées et pour quels types de véhicules ?

Pour que la TVS s'applique, il faut que le véhicule soit possédé, utilisé, loué ou mis à disposition de l'entreprise pour les salariés, les associés et les dirigeants.

Seuls les véhicules disposant des caractéristiques techniques suivantes sont soumis à la TVS :

  • les véhicules immatriculés dans la catégorie VP (véhicule particulier), avec la mention VP inscrite sur le certificat d'immatriculation.
  • les véhicules à usages multiples classés en catégorie N1 et destinés au transport de voyageurs et de leurs bagages ou de leurs biens. Dans les faits, il s'agit de véhicules dont la carte grise porte la mention camionnette ou CTTE disposant de plusieurs rangs de places assises.

  À savoir :

Les véhicules conçus pour un usage exclusivement commercial ou industriel n'entrent pas dans le champ de la TVS : il s'agit par exemple des véhicules utilitaires de type fourgon ou camionnette pour les transports de marchandises et des véhicules de tourisme exclusivement destinés à un usage agricole.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

Aller sur la page des ouvrages Collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction