Question-réponse

Une entreprise peut-elle embaucher un intérimaire après un licenciement ?

Vérifié le 04 juillet 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Une entreprise peut-elle embaucher un intérimaire après un licenciement ?

Oui, le recours à l'intérim par une entreprise ayant procédé à un licenciement économique est possible à partir d'un délai de 6 mois.

Ce délai n'est cependant pas exigé dans 2 cas :

  • la durée du contrat de mission n'est pas susceptible de renouvellement et n'excède pas 3 mois ;
  • le contrat est lié à une commande exceptionnelle à l'exportation (sous réserve d'une information préalable au comité social et économique).

À défaut, le contrat peut être requalifié en CDI par le juge.

  Attention :

L'employeur doit respecter l'obligation de réembauche du salarié licencié pour motif économique en lui adressant en priorité des propositions en cas de poste correspondant à ses qualifications et compétences professionnelles et ce, pendant 1 an suivant la rupture du contrat.