Fiche pratique

Remboursement des taxes de carburant aux transports routiers

Vérifié le 18 avril 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé des finances

Les entreprises de transport routier de marchandises et de transport en commun de voyageurs peuvent bénéficier, sur une base forfaitaire et sur demande de leur part, du remboursement partiel de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), assise sur leur consommation réelle de gazole au cours d'un semestre, utilisée pour les besoins de leur activité professionnelle.

Transport de marchandises

Les exploitants d'entreprises de transport routier de marchandises peuvent demander le remboursement partiel de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), s'ils remplissent les conditions suivantes.

Il doit s'agir d'un véhicule routier de plus de 7,5 tonnes, équipé pour le transport de marchandises, c'est-à-dire munis d'une benne, d'une remorque, d'une citerne, d'un plateau ou d'éléments de fixation d'un conteneur : tracteur routier (TRR) et camion (CAM), sous les catégories N2 et N3.

Sont aussi concernés les camions et semi-remorques des forains (même équipés en caravane), les camions utilisés par les auto-écoles, les camions bétonnières, les camions de déménagement, les bennes à ordures, les bétaillères, les porte-bateaux, les porte-voitures, les véhicules transportant des gravats sur des chantiers, les balayeuses, les véhicules utilisés par les convoyeurs de fonds...

Le remboursement est accordé selon les conditions suivantes :

  • l'entreprise est établie en France ou dans un État de l'Union européenne (UE) ;
  • les véhicules doivent être immatriculés dans l'UE ;
  • la demande concerne un achat de gazole réalisé et facturé en France (ou acquis en UE sous conditions après paiement de la TICPE en France), même si le transport a lieu hors de France ;
  • l'entreprise peut être de droit privé ou public, mais soumise au droit commercial (activité de service public à caractère industriel et commercial) ;
  • le gazole acquis doit avoir été soumis à la TICPE, ce qui exclut celui acheté dans les départements d'outre-mer où la TICPE n'est pas applicable.

Le demandeur du remboursement doit être :

  • soit propriétaire du véhicule au dernier jour du semestre, période pour laquelle le remboursement est demandé : son nom ou sa raison sociale ;
    doit figurer sur le certificat d'immatriculation du véhicule ;
  • soit titulaire d'un contrat de crédit-bail ;
  • soit titulaire d'un contrat de location de plus de 2 ans (sauf si l'exploitation du véhicule a cessé au cours du semestre).

Le locataire, titulaire d'un contrat de crédit-bail ou d'un contrat de location, est prioritaire sur le propriétaire pour demander le remboursement, à condition qu'il joigne une copie du contrat à sa demande de remboursement.

Les entreprises locataires d'un véhicule avec un contrat de moins de 2 ans ne peuvent pas demander le remboursement, mais il est accepté que le propriétaire demande, en son nom, le remboursement pour le reverser ensuite au locataire selon des conditions dont ils conviennent entre eux. Dans ce cas, le propriétaire est seul responsable de la demande de remboursement.

Ce remboursement est calculé au choix de l'entreprise :

  • soit en appliquant les taux régionaux : la différence entre le taux plancher de 43,19 € et le tarif applicable dans la région d'achat, détaillé dans le tableau, est appliquée au volume de gazole utilisé ;
  • soit en appliquant le taux forfaitaire (uniquement pour les entreprises qui ont acheté du gazole dans au moins 3 régions différentes) : un taux forfaitaire* de remboursement (ou taux moyen pondéré), calculé en pondérant les différents taux en vigueur dans chaque région, est appliqué au volume de gazole, acquis dans au moins 3 régions.
Taux régionaux de remboursement pour les transports de marchandises (par hectolitre de gazole) 2017

Régions

Corse

Île-de-France

Autres régions

* Taux forfaitaire

2nd semestre 2017

9,88 €

13,12 €

11,23 €

11,42 €

1er semestre 2017

9,88 €

13,12 €

11,23 €

11,42 €

Taux régionaux de remboursement pour les transports de marchandises (par hectolitre de gazole) 2014-2016

Régions

Corse

Poitou-Charentes

Rhône-Alpes

Île-de-France

Autres régions

* Taux forfaitaire

2nd semestre 2016

5,47 €

7,97 €

7,97 €

7,97 €

7,97 €

7,96 €

1er semestre 2016

5,47 €

5,47 €

7,97 €

7,97 €

7,97 €

7,86 €

2015

2,48 €

2,48 €

4,98 €

4,98 €

4,98 €

4,87 €

2014

2,5 €

2,5 €

5 €

5 €

5 €

4,89 €

La demande doit être effectuée pour chaque semestre a posteriori sur la base de la consommation réelle de carburant (et non pas d'une estimation de consommation moyenne).

Le formulaire doit être adressé au Service National Douanier de la Fiscalité Routière (SNDFR) jusqu'au 31 décembre de la 2e année qui suit : un remboursement des dépenses engagées entre le 1er janvier et le 30 juin 2016, par exemple, peut être demandé à partir du 1er juillet 2016 jusqu'au 31 décembre 2018.

Il est possible d'adresser, de façon simultanée, plusieurs demandes relevant de semestres différents.

Si l'opérateur exerce une double activité (transport de marchandises et transport de voyageurs), il doit adresser 2 demandes de remboursement, une pour chacun des régimes.

Le nombre de litres doit y être indiqué sans décimale.

Si la demande de remboursement porte sur les consommations antérieures au 01/01/2017 : formulaire cerfa n° 13 693

Formulaire

Transporteurs routiers : demande de remboursement partiel de la TICPE

Cerfa n° 13693*04

Accéder au formulaire (pdf - 164.3 KB)

Ministère chargé des finances

Si la demande de remboursement porte sur les consommations postérieures au 01/01/2017 : formulaire cerfa n° 15710*01

Formulaire

Transporteurs routiers : demande de remboursement partiel de la TICPE (2017)

Cerfa n° 15710*01

Accéder au formulaire (pdf - 278.9 KB)

Ministère chargé des finances

Siège social situé en France métropolitaine

Où s’adresser ?
  • Service national douanier de la fiscalité routière (SNDFR)

    Par courrier

    CS 51082

    57036 Metz Cedex 01

    Par courriel

    sndfr-metz(at)douane.finances.gouv.fr

    Par téléphone

    +33 9 70 27 82 00

Siège social situé en Union européenne

Où s’adresser ?
  • Pôle Remboursement TICPE pour les entreprises européennes

    Par courrier

    Bureau de douane de Lesquin

    198, rue Descat

    CS 20309

    59813 LESQUIN Cedex

    Par courriel

    tipp.ue-lille(at)douane.finances.gouv.fr

    Par téléphone

    +33 9 70 27 14 87

    Par télécopie

    +33 3 20 87 65 37

Entreprise située en France

  • relevé d'identité bancaire (RIB), au format SEPA
  • copie du certificat d'immatriculation (uniquement pour la première demande au titre du véhicule)
  • copie du contrat de crédit-bail, de location ou sous-location (uniquement pour la première demande au titre du véhicule)

  Attention :

les factures justifiant des quantités de carburant réellement achetées, mentionnant le lieu d'achat, la nature du carburant, le volume acheté et l'identification du véhicule, ne doivent pas être jointes à la demande, mais doivent être conservées pendant 3 ans pour un contrôle éventuel.

Entreprise située dans un autre pays de l'UE

  • relevé d'identité bancaire (RIB), au format SEPA
  • copie du certificat d'immatriculation
  • copie des factures d'achat du gazole, mentionnant le lieu d'achat en France métropolitaine, la nature du carburant, le volume acheté et l'identification du véhicule
  • copie du contrat de crédit-bail, de location ou sous-location (uniquement pour la première demande au titre du véhicule)

Transport de voyageurs

Les exploitants d'entreprises de transport routier public en commun de voyageurs peuvent demander le remboursement partiel de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), s'ils remplissent les conditions suivantes.

Il s'agit de tout véhicule à moteur de catégories M2 et M3 (autobus, autocar, petit train routier touristique...) de plus de 9 places assises, y compris celle du chauffeur, utilisé pour le transport public. Il n'y a pas de condition de tonnage.

Le caractère public du transport n'est pas lié au statut juridique de l'exploitant : personne physique ou morale, de droit public ou de droit privé. Tous les transports de personnes sont des transports publics, sauf ceux qui sont effectués pour leur propre compte par les personnes publiques ou privées.

Le remboursement est accordé selon les conditions suivantes :

  • l'entreprise est établie (siège social ou domicile de l'exploitant) en France ou dans un État de l'UE ;
  • les véhicules doivent être immatriculé dans l'UE ;
  • le transport peut être effectué à l'extérieur du territoire français, dans ou hors UE ;
  • la demande concerne un achat de gazole réalisé et facturé en France (ou acquis en UE sous conditions après paiement de la TICPE en France), même si le transport a lieu hors de France ;
  • l'entreprise peut être de droit privé ou public, mais soumise au droit commercial (activité de service public à caractère industriel et commercial) ;
  • le gazole acquis doit avoir été soumis à la TICPE, ce qui exclut celui acheté dans les départements d'outre-mer où la TICPE n'est pas applicable ;
  • le demandeur du remboursement doit être propriétaire du véhicule au dernier jour du semestre, période pour laquelle le remboursement est demandé, ou titulaire d'un contrat de crédit-bail ou de location de plus de 2 ans (sauf si l'exploitation du véhicule a cessé au cours du semestre).

Ce remboursement est calculé au choix de l'entreprise :

  • soit en appliquant les taux régionaux : la différence entre le taux plancher de 39,19 € et le tarif applicable dans la région d'achat, détaillé dans le tableau, est appliquée au volume de gazole utilisé ;
  • soit en appliquant le taux forfaitaire (uniquement pour les entreprises qui ont acheté du gazole dans au moins 3 régions différentes) : un taux forfaitaire* de remboursement (ou taux moyen pondéré de remboursement), calculé en pondérant les différents taux en vigueur dans chaque région, est appliqué au volume de gazole, acquis dans au moins 3 régions.
Taux régionaux de remboursement pour les transports de voyageurs (par hectolitre de gazole) 2017

Régions

Corse

Île-de-France

Autres régions

* Taux forfaitaire

2nd semestre 2017

13,88 €

17,12 €

15,23 €

15,42 €

1er semestre 2017

13,88 €

17,12 €

15,23 €

15,42 €

Taux régionaux de remboursement pour les transports de voyageurs (par hectolitre de gazole) 2014-2016

Régions

Corse

Poitou-Charentes

Rhône-Alpes

Île-de-France et PACA

Autres régions

* Taux forfaitaire

2nd semestre 2016

9,47 €

11,97 €

11,97 €

11,97 €

11,97 €

11,96 €

1er semestre 2016

9,47 €

9,47 €

11,97 €

11,97 €

11,97 €

11,86 €

2015

6,48 €

6,48 €

8,98 €

8,98 €

8,98 €

8,87 €

2014

2,5 €

2,5 €

5 €

5 €

5 €

4,89 €

La demande doit être effectuée pour chaque semestre a posteriori sur la base de la consommation réelle de carburant (et non pas d'une estimation de consommation moyenne).

Le formulaire doit être adressé au Service National Douanier de la Fiscalité Routière (SNDFR) jusqu'au 31 décembre de la 2e année qui suit : un remboursement des dépenses engagées entre le 1er janvier et le 30 juin 2016, par exemple, peut être demandé à partir du 1er juillet 2016 jusqu'au 31 décembre 2018.

Il est possible d'adresser, de façon simultanée, plusieurs demandes relevant de semestres différents.

Si l'opérateur exerce une double activité (transport de marchandises et transport de voyageurs), il doit adresser 2 demandes de remboursement, une pour chacun des régimes.

Le nombre de litres doit y être indiqué sans décimale.

Si la demande de remboursement porte sur les consommations antérieures au 01/01/2017 : formulaire cerfa n° 13 693

Formulaire

Transporteurs routiers : demande de remboursement partiel de la TICPE

Cerfa n° 13693*04

Accéder au formulaire (pdf - 164.3 KB)

Ministère chargé des finances

Si la demande de remboursement porte sur les consommations postérieures au 01/01/2017 : formulaire cerfa n° 15710*01

Formulaire

Transporteurs routiers : demande de remboursement partiel de la TICPE (2017)

Cerfa n° 15710*01

Accéder au formulaire (pdf - 278.9 KB)

Ministère chargé des finances

Siège social situé en France métropolitaine

Où s’adresser ?
  • Service national douanier de la fiscalité routière (SNDFR)

    Par courrier

    CS 51082

    57036 Metz Cedex 01

    Par courriel

    sndfr-metz(at)douane.finances.gouv.fr

    Par téléphone

    +33 9 70 27 82 00

Siège social situé en Union européenne

Où s’adresser ?
  • Pôle Remboursement TICPE pour les entreprises européennes

    Par courrier

    Bureau de douane de Lesquin

    198, rue Descat

    CS 20309

    59813 LESQUIN Cedex

    Par courriel

    tipp.ue-lille(at)douane.finances.gouv.fr

    Par téléphone

    +33 9 70 27 14 87

    Par télécopie

    +33 3 20 87 65 37

Entreprise située en France

  • relevé d'identité bancaire (RIB), au format SEPA
  • copie du certificat d'immatriculation (uniquement pour la première demande au titre du véhicule)
  • copie du contrat de crédit-bail, de location ou sous-location (uniquement pour la première demande au titre du véhicule)
  • copie de l'arrêté d'autorisation de circulation délivrée par le préfet (uniquement pour la première demande concernant un petit train routier touristique)

  Attention :

les factures justifiant des quantités de carburant réellement achetées, mentionnant le lieu d'achat, la nature du carburant, le volume acheté et l'identification du véhicule, ne doivent pas être jointes à la demande, mais doivent être conservées pendant 3 ans pour un contrôle éventuel.

Entreprise située dans un autre pays de l'Union européenne

  • relevé d'identité bancaire (RIB), au format SEPA
  • copie du certificat d'immatriculation
  • copie des factures d'achat du gazole, mentionnant le lieu d'achat en France métropolitaine, la nature du carburant, le volume acheté et l'identification du véhicule
  • copie du contrat de crédit-bail, de location ou sous-location (uniquement pour la première demande au titre du véhicule)
  • copie de l'arrêté d'autorisation de circulation délivrée par le préfet (uniquement pour la première demande concernant un petit train routier touristique)