En brefContrôle des chômeurs

Obligations des demandeurs d'emploi : ce que contient le décret du 30 décembre 2018

Publié le 02 janvier 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © dusanpetkovic1 - Fotolia.com

Quatre personnes assises attendent dans une salle avec un dossier dans les mains

Radiation de la liste des demandeurs d'emploi, suppression du revenu de remplacement... Que dit le décret du 28 décembre 2018 sur les droits et les obligations des demandeurs d'emploi dont les dispositions entrent en vigueur à partir du 1er janvier 2019 ?

Ce décret précise notamment qu'en cas de non présentation à un rendez-vous avec un conseiller Pôle emploi, le demandeur d'emploi sera sanctionné par une radiation de la liste des demandeurs d'emploi pendant 1 mois, cette sanction sera portée à 2 mois en cas de 2e manquement et à 4 mois à partir du 3e manquement.

Par ailleurs, en cas de refus à deux reprises d'une offre raisonnable d'emploi, l'allocation versée aux demandeurs d'emploi sera supprimée pour une durée d'1 mois, le décret abrogeant également la définition du salaire antérieurement perçu qui était pris jusqu'alors en compte pour déterminer une offre raisonnable d'emploi.

Enfin, ce décret confie à Pôle emploi la compétence en matière de suppression du revenu de remplacement et de pénalité administrative, en cas de manquement des demandeurs d'emploi à leurs obligations et en cas de fausse déclaration ou de fraude.

  À savoir :

Ce décret fait suite à la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Et aussi

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction