En brefVirus

Grippe saisonnière : recommandations et évolution de l'épidémie

Publié le 25 janvier 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : ©sobakasu - Fotolia.com

L'épidémie de grippe se poursuit dans toutes les régions de métropole, les régions les plus touchées étant Provence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes. L'Institut de veille sanitaire (InVS) a recensé 437 consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants sur la semaine du 16 au 22 janvier 2017, le seuil épidémique étant fixé à 178 cas pour 100 000 habitants. Selon le réseau Sentinelles, le pic épidémique national devrait être atteint dans les prochains jours.

L'épidémie actuelle est dominée par le virus de type A(H3N2).

Les recommandations du ministère de la Santé

La grippe est une infection respiratoire aiguë, responsable d'épidémies saisonnières hivernales. Elle se transmet à l'occasion d'éternuements ou de toux ou encore par contact d'objets souillés (les lieux confinés et très fréquentés étant propices à la transmission de ces virus). Fièvre, fatigue, courbatures, maux de tête sont les premiers signes de la maladie.

Pour limiter la transmission de la grippe, le ministère de la Santé rappelle les mesures de prévention, à savoir :

  • limiter les contacts avec d'autres personnes et en particulier les personnes à risque ;
  • se couvrir la bouche en cas de toux et le nez en cas d'éternuement ;
  • se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique jetés dans une poubelle fermée ;
  • se laver les mains à l'eau et au savon après contact avec les malades ou le matériel utilisé par les malades ;
  • utiliser des solutions hydro-alcooliques ;
  • nettoyer les objets couramment utilisés par les malades.

La participation du public à la surveillance de l'épidémie

Le site grippenet.fr permet à tout citoyen de devenir acteur de la surveillance de la grippe saisonnière.

Ce projet de recherche d'envergure nationale et européenne, a pour ambition de connaître et étudier la propagation de la grippe en temps réel, en sollicitant l'action volontaire de chacun. Cette participation à la surveillance de l'épidémie se fait de façon anonyme et bénévole sur le site internet, par le biais d'une simple adresse électronique.

Pour la grippe saisonnière 2016/2017, outre la surveillance de la population en général, les femmes enceintes sont plus particulièrement surveillées avec le dispositif G-GrippeNet . Les données recueillies auprès des femmes enceintes participantes sont analysées séparément, dans un objectif de protection accrue et d'avancée de la recherche contre la grippe.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité