E-administration : les nouveautésMooc Vigipirate

Une formation en ligne pour faire face à la menace terroriste : vigilance, prévention et protection

Publié le 26 septembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © SGDSN

Mooc Vigipirate : faire face ensemble.

Dans le cadre de la lutte contre la menace terroriste, le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) propose une formation en ligne gratuite avec le Mooc « Faire face ensemble ». Cette formation à la vigilance, à la prévention et à la protection s'adresse à la fois au grand public mais aussi plus spécifiquement aux professionnels (responsables d'établissements recevant du public, organisateurs de rassemblements et élus locaux).

Le Mooc Faire face ensemble a pour objectif de développer une culture commune de la sécurité auprès du plus grand nombre.

Il est constitué de 3 modules, ce qui représente en tout 2 heures de formation à suivre.

Dans chaque module, vous trouverez des vidéos, des présentations écrites avec de nombreuses animations, des questionnaires et de nombreuses ressources complémentaires.

Cette plateforme pourra ensuite être validée par une attestation de suivi téléchargeable en ligne. Néanmoins, pour obtenir cette attestation, vous devrez avoir validé les deux premiers modules (le troisième module étant réservé aux professionnels) en ayant obtenu un score d'au moins 80 % sur l'ensemble des unités présentées.

  Rappel : Le plan Vigipirate comporte 3 niveaux : « Vigilance », « Sécurité renforcée - Risque attentat », « Urgence attentat ».

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction