Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Particuliers employeurs : l'indemnité pour les salariés à domicile reconduite en juin

Publié le 09 juin 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © fotoduets - stock.adobe.com

Employée de maison avec un chiffon dans la main pour faire les vitres

Le Gouvernement a décidé de prolonger d'un mois le dispositif d'indemnité exceptionnelle à destination des assistantes maternelles et employés à domicile en chômage partiel du fait de la crise sanitaire. Cette mesure permet de soutenir les employés pendant la période de perte d'activité et d'aider les particuliers employeurs ayant des difficultés pour les rémunérer.

Si vous êtes un particulier employeur et que votre salarié ne peut effectuer ses heures de travail (pour garder ses enfants, pour raisons de santé, en cas de proximité avec une personne vulnérable...), ou si vous êtes en difficulté pour le rémunérer, vous pouvez continuer de bénéficier pour le mois de juin du dispositif d'aide mis en place au début de la crise sanitaire.

Pour cela, il vous faudra remplir le formulaire d'indemnité exceptionnelle qui sera accessible sur les sites Cesu et Pajemploi à compter du 25 juin 2020.

Cette mesure d'aide exceptionnelle ne sera pas reconduite en juillet.

  À noter : Les organismes mandataires (entreprises ou associations) qui utilisent le service d'Aide et Services à la Personne (ASAP) de l'Urssaf pour leur déclaration, bénéficient d'un dispositif spécifique pour les particuliers employeurs pour lesquels elles effectuent les démarches administratives. Le délai supplémentaire dont ils disposent pour effectuer la déclaration des heures de travail prévues mais non réalisées est également reconduit jusqu'en juin.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction