Vie-publique.fr

Défenseur des droits : une activité croissante pour cette autorité indépendante

Publié le 10 juin 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Melkan Bassil - stock.adobe.com

Buste Marianne de profil

Le rapport d'activité du Défenseur des droits pour l'année 2019 est le dernier rapport préparé par Jacques Toubon dont le mandat se termine en juillet 2020. Depuis 2014, date de son entrée en fonctions, l'activité du Défenseur est croissante. En 2019, l'autorité indépendante a traité 103 000 réclamations.

Défense des droits des usagers des services publics, droits de l'enfant, lutte contre les discriminations, déontologie de la sécurité, protection des lanceurs d'alerte, le Défenseur des droits dresse le bilan de son action au cours de l'année 2019 dans son rapport d'activité publié le 8 juin 2020.

Ce rapport est le sixième préparé par Jacques Toubon, nommé Défenseur des droits en 2014 et dont le mandat se termine le 16 juillet 2020. Cette autorité constitutionnelle indépendante a vu au fil des ans s'élargir le périmètre de ses domaines d'intervention (lire la suite de l'article de Vie-publique.fr ).

Et aussi

À la une

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction