Vie-publique.fr

Une arnaque sur deux a lieu sur internet

Publié le 22 septembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Jo Panuwat D - stock.adobe.com

Carte bancaire dans main droite, téléphone portable dans main gauche et devant un ordinateur portable

En 2017 et 2018, plus de la moitié des arnaques constatées sont commises sur internet. La note publiée par l'Observatoire national de la délinquance précise la nature et les montants des arnaques. Elle dresse aussi un portrait statistique des victimes et des recours effectués.

Les principales catégories d'arnaques constatées dans la note de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) de septembre 2020 sont :

  • les ventes trompeuses de produits ou de services (produit non obtenu, produit ou service plus cher, non conformité) ;
  • les arnaques par chantages ou pièges (extorsions, fausses demandes d'aides, fausses propositions amoureuses...). (lire la suite de l'article de Vie-publique.fr) .

Et aussi

À la une

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction