En brefJardiniers

Jardins privés : utiliser des pesticides chimiques est désormais interdit

Publié le 24 janvier 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Mellow10 - Adobe Stock.com

Potager bio

Herbicides, fongicides, anti-limaces... Vous avez un jardin et vous pensez déjà aux travaux du printemps ? Savez-vous que, depuis le 1er janvier 2019, vous ne pouvez plus acheter, utiliser et stocker chez vous des pesticides chimiques que cela soit pour jardiner ou désherber ?

Les pesticides de biocontrôle, à faible risque ou utilisables en agriculture biologique restent néanmoins autorisés.

Pour remplacer ces produits phytosanitaires interdits, le ministère de la Transition écologique et solidaire propose des solutions comme, par exemple :

  • choisir des plantes locales et les planter au mieux en fonction de l'exposition et de la nature du sol ;
  • cultiver des plantes qui s'apportent des bénéfices mutuels ;
  • utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs.

  Rappel :

Cette interdiction est issue de l'article 2 de la loi du 6 février 2014 visant à mieux encadrer l'utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national (article 2 modifié par l'article 68 de la loi du 17 août 2015 sur la transition énergétique pour la croissance verte).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction