En brefPêche en eau douce

Ouverture de la pêche et règles à respecter

Publié le 11 mars 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Fotolia.com

La pêche en eau douce sur les cours d'eau, canaux, lacs, étangs et plans d'eau de 1re catégorie (principalement peuplés de truites) est ouverte depuis le 9 mars 2019. Connaissez-vous les conditions à respecter pour pouvoir pêcher dans la rivière à côté de chez vous par exemple ?

Il faut remplir 3 conditions principales :

  • justifier d'une adhésion à une association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique (AAPPMA) qui délivre une carte nominative contre paiement d'une cotisation annuelle (démarche à effectuer en ligne sur www.cartedepeche.fr )
  • acquitter la redevance pour la protection du milieu aquatique correspondant au mode de pêche pratiqué (cette redevance, d'un montant de quelques euros, est intégrée dans le prix de vente des cartes de pêche) ;
  • obtenir l'autorisation du propriétaire détenteur du droit de pêche.

Sur les cours d'eau de 1re catégorie, la fermeture de la pêche est prévue le dimanche 15 septembre 2019.

  À savoir :

Tout pêcheur est tenu de respecter la réglementation de la pêche en eau douce (temps et heures de pêche, procédés et modes de pêche, taille et nombre de captures...) sous peine de sanctions pénales. Il s'agit principalement de contraventions de 3e classe punies d'une amende pouvant aller jusqu'à 450 €.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction