En brefIntermédiation locative

Propriétaires bailleurs : quel loyer pour une location à des personnes en difficulté ?

Publié le 17 avril 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © twixx - Adobe Stock.com

Trousseau de 3 clés

Les propriétaires qui mettent en location leur logement à des personnes en précarité par le biais d'un intermédiaire (association à vocation sociale par exemple) doivent appliquer des loyers dont les plafonds sont fixés par un arrêté publié au Journal officiel du 5 avril 2019.

Ces plafonds de loyers mensuels vont de 11,86 € par mètre carré (charges non comprises) dans les zones les plus tendues à 7 € pour les zones moins tendues.

Zone Abis

Zone A

Zone B1

Zone B2

Zone C

Montant (en €)

11,86 €

9,13 €

7,86 €

7,55 €

7 €

Pour savoir de quelle zone dépend votre logement, retrouvez  le simulateur en ligne de zonage de votre commune .

  Rappel :

Dans le cas d'une intermédiation locative, c'est l'association qui est locataire et c'est elle qui assure le paiement des loyers et des charges, ainsi que l'entretien courant et les petites réparations du logement (hors vétusté normale). Par contre, c'est l'association qui choisit la personne qui va effectivement habiter le logement.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction