En brefLa question de la semaine

Avec 30 000 euros de revenus annuels, quel sera mon taux d'imposition ?

Publié le 16 mai 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © M.studio - Fotolia.com

La question : « Si je comprends bien le système de calcul de l'impôt sur le revenu, avec 30 000 € de revenu annuel, c'est la 3e tranche d'imposition qui s'applique à mon cas, ce qui veut dire que mon taux d'imposition va donc être de 30 % ? »

La réponse de Service-public.fr : « Non, en fait, c'est uniquement la partie de vos revenus situés dans cette 3e tranche, c'est-à-dire la partie de vos revenus supérieurs à 27 519 € (marquant le début de la 3e tranche) et allant jusqu'à 30 000 € qui sera imposée à 30 %. »

Calcul de l'impôt : quelles tranches et taux d'imposition en 2019 ? - plus de détails dans le texte suivant l’infographie

La tranche 1 sur laquelle s'applique un taux à 0 % correspond à la partie des revenus annuels allant jusqu'à 9 964 €, la tranche 2 (taux à 14 %) concerne la partie des revenus supérieurs à 9 964 € et allant jusqu'à 27 519 €, la tranche 3 (taux à 30 %) la partie des revenus supérieurs à 27 519 € et allant jusqu'à 73 779 €, la tranche 4 (taux à 41 %) la partie des revenus supérieurs à 73 779 € et allant jusqu'à 156 244 € et enfin la tranche 5 (taux à 45 %) la partie des revenus supérieurs à 156 244 €.

Par exemple, pour un célibataire (une part) qui déclare 30 000 € de salaire annuel net imposable.

Pour la tranche 1 (0 % des revenus jusqu'à 9 964 €), il doit 0 €, pour la tranche 2 (14 % des revenus supérieurs à 9 964 € et allant jusqu'à 27 519 €) , il doit 2 457 € et pour la tranche 3 (30 % des revenus supérieurs à 27 519 € et allant jusqu'à 30 000 €), il doit 744 €.

Le montant total de son impôt brut s'obtient en additionnant 0 € + 2 457 € + 744 €, ce qui aboutit à un total de 3 201 € (10,67 % des revenus).

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction