La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Fiscalité

Déclaration d'impôt 2021 sur les revenus 2020 : quelles sont les exonérations et réductions possibles cette année ?

Publié le 21 avril 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Dila

Page d'accueil écran connexion site des impôts

L'ouverture de la déclaration des revenus 2020 est marquée par plusieurs changements. Heures supplémentaires, primes, aides exceptionnelles, dons aux associations, abandons de loyers, services à domicile à distance... Quelles sont les exonérations ou les crédits d'impôt prévus ? Que faut-il prendre en compte dans votre déclaration en 2021 ? Le point avec Service-Public.fr.

Quelles sont les nouveautés ?

Sont concernés par des exonérations ou des réductions :

  • les frais de télétravail jusqu'à 550 € ;
  • les heures supplémentaires dans la limite de 5 000 €. Elles sont majorées à 7 500 € pour les heures effectuées entre le 16 mars et le 10 juillet 2020, période d'état d'urgence sanitaire ;
  • la prime de pouvoir d'achat à hauteur de 1 000 € ou 2 000 € lorsque la prime est versée en vertu d'un accord d'intéressement ;
  • les primes exceptionnelles Covid-19 d'un montant maximum de 1 500 €, pour les personnels de santé dans le public ou le privé ou exerçant dans le secteur social et médico-social ;
  • les aides versées aux artisans, commerçants, professions libérales et autoentrepreneurs, touchés par les conséquences de la crise sanitaire ;
  • les dons aux associations qui apportent leur soutien aux personnes les plus fragiles touchées par la crise sanitaire (organismes d'aide aux personnes en difficulté ou aux victimes de violences domestiques)  ;
  • le forfait mobilités durables à hauteur de 500 € ;
  • les abandons de loyers. Les bailleurs de locaux commerciaux ou professionnels qui ont renoncé à prendre les loyers en raison de la crise peuvent déduire les charges de propriété et intérêts d'emprunt ;
  • les services à la personne au domicile des particuliers ou, en raison de la crise sanitaire, à distance par internet (prestations en visioconférence, cours de soutien scolaire, cours particuliers : gymnastique, musique...) permettent de bénéficier d'un crédit d'impôt égal à la moitié des dépenses payées, dans une limite de 12 000 € par an, portée à 15 000 € dans certaines situations.

  A savoir : un nouvel assistant virtuel AMI (Assistant Messagerie Impôts) sur le site impots.gouv.fr vous accompagne dans vos démarches. Il vous oriente vers le bon formulaire, facilite l'accès à vos documents fiscaux (déclaration, avis,...) et répond à vos questions simples sur l'actualité fiscale.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Agenda

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction