En brefPrévention

Paracétamol et risque pour le foie : bientôt un message d'alerte sur les boîtes de médicaments

Publié le 16 juillet 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © yodiyim - Fotolia.com

Organe du foie et corps humain

La prévention des risques de surdosage au paracétamol concernant le foie est renforcée. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande donc aux laboratoires d'intégrer des messages d'alerte sur les boîtes de médicaments à base de paracétamol. Cette mesure touche plus de 200 médicaments commercialisés en France.

Crédits : © ANSM

Surdosage = Danger

Dépasser la dose peut détruire le foie

Pour les médicaments uniquement à base de paracétamol, l'ANSM demande de faire figurer sur la face avant de la boîte la mention suivante :

  À noter :

Cette mention sera complétée par des informations sur la face arrière de la boîte (dose maximale par prise et par jour, respect du délai entre deux prises, exclusion de la prise d'un autre médicament contenant du paracétamol).

Crédits : © ANSM

Surdosage = Danger

Ne pas prendre un autre médicament contenant du paracétamol

Par ailleurs, pour les médicaments à base de paracétamol associé à une autre substance active, l'ANSM demande d'insérer sur la face avant de la boîte les éléments suivants :

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction