E-administration : les nouveautésAlicem

Accès aux services administratifs par reconnaissance faciale en expérimentation

Publié le 31 octobre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Ministère de l'Intérieur

Homme en ligne sur un smartphone.

L'application pour smartphone « Alicem » doit permettre de prouver son identité en ligne de manière sécurisée pour accéder ensuite aux services administratifs depuis FranceConnect.

Lancée en test depuis juin 2019 par le ministère de l'Intérieur et l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) à la suite de la publication d'un décret au Journal officiel du 16 mai 2019, cette application de reconnaissance faciale pourrait être proposée au grand public d'ici la fin de l'année 2019.

Alicem se basera sur les informations contenues dans la puce sécurisée du passeport biométrique (ou du titre de séjour) scanné par l'utilisateur à l'aide de son smartphone (doté du système d'exploitation Android et d'un lecteur sans contact).

Ainsi, au moment de la création du compte Alicem, cette application vérifiera par reconnaissance faciale la concordance entre la personne utilisant son smartphone et le détenteur du passeport ou du titre de séjour.

Ce type d'identification devra permettre aux usagers :

  • d'éviter de mémoriser plusieurs identifiants et plusieurs mots de passe ;
  • d'accéder à des services demandant à ce jour une vérification physique de l'identité des personnes (soit au guichet, soit par l'examen de copies de certains documents).

Le ministère précise que la création d'un compte Alicem restera facultative. Il sera toujours possible de continuer d'accéder aux services en ligne par les moyens existants actuellement :

  • création d'un compte spécifique sur le service en ligne choisi ;
  • utilisation des autres moyens d'identification électronique disponibles sur FranceConnect ;
  • procédures administratives « physiques » traditionnelles.

  À savoir : Dans une délibération publiée au Journal officiel du 18 octobre 2018, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) avait émis néanmoins un certain nombre de réserves (en particulier en cas de refus de la part des internautes de passer par la reconnaissance faciale pour activer leur compte Alicem).

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction