Vente de tabac

Cigarettes vendues à la sauvette : 135 euros d'amende pour les acheteurs

Publié le 07 janvier 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © pixarno - Adobe Stock.com

Deux cigarettes dépassant d'une poche de pantalon

Vous êtes parfois tenté d'acheter des cigarettes vendues dans la rue à la sauvette. Savez-vous que c'est désormais passible d'une amende de 135 € ? C'est ce que prévoit un décret paru au Journal officiel du 20 décembre 2019.

Les clients des vendeurs de tabac à la sauvette peuvent désormais être punis d'une contravention de la quatrième classe d'un montant de 135 €.

Si le paiement intervient dans les 15 jours (30 jours en cas de paiement par téléprocédure), le montant de l'amende est réduit à 90 €. Faute de règlement dans les 45 jours (60 jours en cas de paiement par téléprocédure), la somme peut s'élever jusqu'à 375 €.

Cette mesure a pour objectif de lutter contre les réseaux criminels de contrebande dont le trafic génère violence et insécurité, mais elle est aussi destinée à protéger les mineurs qui se voient proposer des cigarettes dans la rue, ainsi que l'activité des buralistes.

  À savoir : La contrebande de tabac est alimentée à la fois par des importations organisées et des trafics locaux dans les zones frontalières. Sur les 9 premiers mois de l'année 2019, les services des douanes en ont intercepté 282,7 tonnes, soit une augmentation de 78 % en un an.

Et aussi

À la une

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction