La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Propriétaires occupants

Rénovation énergétique : élargissement des bénéficiaires de MaPrimeRénov'

Publié le 29 janvier 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Ministère de la Transition écologique et solidaire

Logo officiel MaPrimeRénov' - mieux chez moi, mieux pour la planète

Afin de soutenir la rénovation énergétique des logements dans le cadre du Plan de relance annoncé le 3 septembre 2020 par le Gouvernement, le dispositif MaPrimeRénov' devient accessible à tous les propriétaires à compter du 1er janvier 2021. Il s'agit de favoriser les rénovations globales les plus efficaces et l'éradication des « passoires énergétiques ». Deux décrets et deux arrêtés parus au Journal officiel le 26 janvier 2021 précisent ces nouvelles dispositions.

Depuis le 1er janvier 2020, l'État propose MaPrimeRénov' pour aider les ménages à financer les travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Jusqu'à présent réservée aux propriétaires occupants modestes et très modestes, cette aide est désormais accessible à tous les propriétaires occupants, sans condition de ressources, et s'applique aux demandes de primes déposées auprès de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) à compter du 1er janvier 2021.

MaPrimeRénov' est également ouverte depuis le 1er janvier 2021 à l'ensemble des copropriétés (y compris celles qui ne se trouvent pas en situation de fragilité). Elle vient simplifier le financement des travaux grâce à une seule aide collective, versée au syndicat de copropriétaires, indépendamment des situations individuelles des copropriétaires.

À partir du 1er juillet 2021, les propriétaires bailleurs pourront déposer leur demande de prime. Cette prime vise à encourager la rénovation énergétique des logements du parc locatif privé.

Sont éligibles les travaux faisant l'objet d'un devis signé à partir du 1er octobre 2020.

Sont également prévus :

  • un bonus pour accélérer le traitement des « passoires thermiques » (logements énergivores F ou G) ;
  • une incitation pour les ménages plus aisés à effectuer des rénovations globales de leur logement qui permettent un gain énergétique de plus de 55 % ;
  • un bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) pour récompenser l'atteinte de l'étiquette énergie B ou A ;
  • un accompagnement des ménages avec la création d'un forfait Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO).

L'ANAH ne verse pas la prime lorsque son montant est inférieur à 80 €.

  A noter : Cette mesure est inscrite au projet de loi de finances pour 2021 qui a comme objectif d'accompagner le plan France Relance [application/pdf - 2.5 MB] .

  A savoir : Remplacé par MaPrimeRénov' le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a été supprimé le 1er janvier 2021.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction