En brefSécurité sociale étudiants

Étudiants : du changement dans votre assurance maladie

Publié le 09 août 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © rocketclips - AdobeStock

Étudiant en consultation avec une femme médecin

Le régime étudiant de sécurité sociale disparaît le 31 août 2019. Qu'est-ce que ça change pour vous ? Service-public.fr vous explique.

Vous vous inscrivez pour la première fois dans l'enseignement supérieur à la rentrée 2019

Vous n'avez aucune démarche à effectuer ni cotisation à la sécurité sociale à payer, vous restez rattaché à votre régime d'assurance maladie (généralement celui de vos parents) pour le remboursement de vos frais de santé.

Vous pouvez créer un compte sur ameli.fr (régime général), msa.fr (régime agricole) ou autre régime spécial afin de pouvoir suivre facilement vos remboursements de frais de santé.

  Attention :

Si vous êtes français de la Nouvelle-Calédonie ou de Wallis et Futuna ou si vous êtes français né à l'étranger et que vous vous inscrivez dans l'enseignement supérieur français pour la première fois, vous devez demander votre affiliation à la sécurité sociale en vous inscrivant sur etudiant-etranger.ameli.fr .

Vous étiez déjà étudiant

Si vous poursuivez vos études en 2019/2020 et que vous étiez inscrit à une mutuelle étudiante comme centre de gestion, vous êtes automatiquement rattaché dès le 1er septembre 2019 à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de votre lieu d'habitation (les mutuelles étudiantes continueront à proposer des complémentaires santé spécifiquement adaptées aux étudiants).

Si vous avez commencé vos études supérieures à la rentrée 2018 et continuez d'être étudiant, rien ne change, puisque vous avez déjà rejoint le régime général lors de votre première inscription. Vous restez donc rattaché gratuitement au même régime de sécurité sociale.

  À savoir :

Afin de vous assurer de bien percevoir vos futurs remboursements, vous devez mettre à jour votre carte Vitale et vérifier que les informations que vous fournissez à l'Assurance maladie sont correctes : adresse postale, RIB, déclaration de médecin traitant, etc.

Vous partez à l'étranger pour vos études

Si vous partez à l'étranger pour vos études, un stage, la césure, un permis vacances travail, etc ..., vos droits à l'assurance maladie française ne sont plus assurés. Lorsque vous restez dans l'Union européenne, il faut demander la carte européenne d'assurance maladie avant votre départ. Pour le reste du monde, la protection maladie varie en fonction du pays dans lequel vous vous rendez.

  À noter :

Vous pouvez contacter un conseiller de l'Assurance maladie par téléphone au 36 46 (0,06 € par minute + prix de l'appel) du lundi au vendredi (les horaires varient selon le département) qui répondra à vos questions et pourra vous guider dans vos démarches.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction