La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Transports franciliens

Pass Navigo : remboursement d'un demi-mois à un mois de forfait pour compenser les perturbations

Publié le 14 avril 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : Magali Cohen / Hans Lucas - AFP

Tous les voyageurs d'Île-de-France détenteurs d'un forfait Navigo entre les mois de septembre et décembre 2022 peuvent demander le remboursement d'un demi-mois, soit 37,60 €. Par ailleurs, les usagers de certains axes du RER B et D bénéficient d'un dédommagement allant d’un demi-mois à un mois complet de pass Navigo en raison des retards subis au cours de l'année 2022. La demande de remboursement qui devait initialement se terminer le 14 avril est prolongée jusqu'au 20 avril.

À la suite des perturbations et des difficultés de ponctualité intervenues sur les réseaux de transports franciliens au cours de l'année 2022, la présidente d’Île-de-France Mobilités (IDFM) a annoncé le 9 février 2023 le lancement de deux campagnes de remboursements cumulables pour dédommager les abonnés au forfait Navigo.

La première campagne concerne la qualité de service des bus et métros entre septembre et décembre 2022. La seconde campagne est liée à la ponctualité des RER B et D sur l'ensemble de l'année 2022.

Campagne « qualité de service » à destination de tous les abonnés au forfait Navigo

Tous les Franciliens détenteurs d'un forfait Navigo entre le mois de septembre et décembre 2022 sont éligibles à la campagne de remboursement d'un demi-mois. Le dédommagement est donc de 37,60 €, la moitié du prix du pass Navigo en 2022.

Campagne de ponctualité contractuelle

En 2022, 5 axes du réseau, opérés par SNCF et RATP pour le compte d'Île-de-France Mobilités, affichent un taux de ponctualité inférieur à 80 % pendant au moins 3 mois, ouvrant droit à des remboursements pour toutes les personnes habitant ou travaillant sur ces axes :

  • 1/2 mois d'abonnement Navigo (37,60 €) : si vous avez acheté au moins 3 mois de forfait Navigo éligible pendant les mois en dessous des 80 % de ponctualité ;
  • 1 mois d'abonnement Navigo (75,20 €) : si vous avez acheté au moins 6 mois de forfait Navigo éligible pendant les mois en dessous des 80 % de ponctualité.

Les abonnés au forfait Navigo Mois, Annuel, Senior, Solidarité Mois 75 % et 50 %, imagine R Étudiant et Scolaire sont éligibles aux campagnes de remboursement.

Le remboursement n'est pas automatique. Pour en bénéficier, les abonnés doivent s'inscrire sur l'espace dédommagement entre le 14 mars et le 20 avril 2023 en fournissant un justificatif de paiement ou le numéro du pass Navigo annuel.

Les axes éligibles aux remboursements

Sur la ligne de RER B Nord :

  • Axe Aulnay-sous-Bois <> Aéroport Charles-de-Gaulle 2 TGV - plus de 6 mois inférieurs à 80 % : jusqu'à 1 mois de remboursement.
  • Axe Aulnay <> Mitry -Claye - plus de 6 mois inférieurs à 80 % : jusqu'à 1 mois de remboursement.

Sur la ligne de RER B Sud :

  • Axe Parc de Sceaux <> Saint-Rémy-lès-Chevreuse - 6 mois inférieurs à 80 % : jusqu'à 1 mois de remboursement.
  • Axe Bourg-la-Reine <> Robinson - 3 mois inférieurs à 80 % : 1/2 mois de remboursement.

Sur la ligne de RER D :

  • Axe Goussainville <> Survilliers-Fosses- 3 mois inférieurs à 80 % : 1/2 mois de remboursement.

Comment demander le remboursement ?

À partir du 14 mars 2023, vous pouvez vous connecter sur l'espace dédomagement afin d'effectuer vos demandes de remboursement pour la campagne générale et la campagne de ponctualité contractuelle (RER B et D) pour les retards survenus en 2022.

L'ensemble des conditions d'éligibilité à un remboursement et une foire aux questions est disponible sur cette espace.

  Attention : Île-de-France Mobilités invite les abonnés à la vigilance car des sites internet et des mails frauduleux proposant un remboursement plus rapide sont signalés durant les campagnes de remboursements. Les personnes reçoivent un courriel indiquant qu'il est déjà possible de préenregistrer sa demande, avec un lien renvoyant vers une page trompeuse sur laquelle l'internaute est invité à renseigner son nom, son prénom, son adresse mail ainsi que ses coordonnées bancaires. Méfiez-vous ! Il n'y a pas de préinscription.

Par ailleurs, Île-de-France Mobilités alerte sur des courriels frauduleux envoyés aux abonnés Navigo. Si vous avez reçu un courriel portant l’objet « Navigo - Abonnement suspendu », ne cliquez pas sur le lien, ce courrier est une tentative de fraude.