Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Tests antigéniques : une pratique déployée dans les pharmacies et les aéroports

Publié le 10 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © BENOIT TESSIER / REUTERS - stock.adobe.com

Tente pour effectuer des tests antigéniques devant une pharmacie

Les tests antigéniques permettent d'avoir un résultat rapide en 15 à 30 minutes. Ce sont eux qui sont déployés dans les pharmacies et les aéroports. Ils ne pouvaient jusqu'alors être pratiqués que par les médecins et les infirmiers diplômés d'État en cabinet ou au domicile du patient. Ces tests sont gratuits sur présentation de votre carte vitale. Cette mesure est précisée dans un arrêté paru au Journal officiel le 17 octobre 2020.

Face au risque de disponibilité insuffisante des professionnels de santé habilités à réaliser les tests, la pratique des tests antigéniques a été ouverte aux pharmaciens et aux préparateurs en pharmacie. Des étudiants en pharmacie peuvent éventuellement renforcer leurs équipes.

Dans le contexte actuel de forte reprise épidémique, les tests antigéniques constituent un outil supplémentaire rapide pour réduire les chaînes de transmission virale. C'est une orientation diagnostique qui vient en complément des tests RT-PCR qui restent la technique de référence pour la détection de l'infection à la Covid-19.

Ils sont pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie. Il n'est pas besoin de présenter une ordonnance médicale.

  À savoir : L'arrêté a également habilité les chirurgiens-dentistes, les sages-femmes, les manipulateurs d'électroradiologie médicale, les auxiliaires de puériculture, les ambulanciers ainsi que les secouristes d'une association agréée de sécurité civile, titulaires de l'unité d'enseignement « premier secours en équipe de niveau 1 ».

À qui sont-ils destinés ?

Sur les avis de la Haute autorité de santé (HAS), les tests antigéniques peuvent être utilisés pour :

  • les personnes symptomatiques, dans les 4 premiers jours après l'apparition des symptômes, sous réserve de remplir toutes les conditions suivantes :
    • âge inférieur ou égal à 65 ans ;
    • absence de comorbidité, absence de risque de développer une forme grave de la maladie.
  • les personnes asymptomatiques (hors « cas contact » ou personnes détectées au sein d'un cluster) dans le cadre de dépistages collectifs ciblés, par exemple dans les lieux suivants :
    • établissements d'enseignement supérieur ;
    • aéroports, notamment pour les voyageurs en provenance de zones de circulation active de l'infection ;
    • établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) au profit des personnels ;
    • établissements pénitentiaires, etc.

  Attention : Ces tests ne sont pas destinés aux personnes contact, qui doivent réaliser un test RT-PCR selon les délais recommandés.

Comment ça se passe ?

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques consistent en un prélèvement par voie nasale avec un écouvillon.

Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, ils permettent la mise en œuvre sans délai des mesures d'isolement et de traçage des contacts.

Les résultats

Un document de traçabilité écrit du résultat du test (qu'il soit positif ou négatif) est complété par le professionnel de santé et remis au patient.

En cas de test antigénique négatif : il convient de continuer à observer rigoureusement les gestes barrières. Si des symptômes compatibles avec la Covid-19 apparaissent, il faudra alors faire un test.

En cas de test antigénique positif : le malade doit s'isoler immédiatement. Il doit contacter son médecin traitant afin d'échanger avec lui sur les recommandations sanitaires et lister les personnes contact. Puis l'Assurance Maladie contacte le malade pour compléter cette liste.

  À savoir : Pour alerter et protéger ses proches, la personne testée positive peut se déclarer « cas positif » dans l'application TousAntiCovid . Pour cela, elle enregistre un code à 6 caractères alphanumériques ou un QR code à scanner transmis par son médecin ou le laboratoire. Une alerte est alors envoyée à l'ensemble des utilisateurs ayant été en contact rapproché avec elle les jours précédents.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction