La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Vaccination Covid-19

La vaccination s'ouvre aux adolescents de 12 à 17 ans dès le 15 juin

Publié le 23 juin 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © yta - stock.adobe.com

Jeune fille masquée recevant un vaccin

Une nouvelle étape dans la campagne de vaccination est franchie avec l'ouverture de la vaccination aux adolescents de 12 à 17 ans inclus à partir du 15 juin 2021. Ils recevront le vaccin Pfizer-BioNTech, premier vaccin autorisé aux mineurs par l'agence européenne des médicaments (EMA). L'autorisation des deux parents et l'accord oral de l'adolescent lors de l'injection sont toutefois nécessaires. Service-Public.fr fait le point sur les modalités de la vaccination des adolescents.

Conditions pour la vaccination des 12-17 ans

La vaccination des adolescents se fait sur la base du volontariat, à la fois de l'adolescent concerné et de ses parents.

Les deux parents, ou les responsables légaux, doivent donner leur accord en remplissant une attestation téléchargeable sur le site du ministère de la Santé.

Le jour de la vaccination, l'adolescent de moins de 18 ans peut venir accompagné de l'un de ses parents (ou titulaires de l'autorité parentale). Cette présence est recommandée mais pas obligatoire. Dans les faits, elle peut être exigée. Il peut convenir de se renseigner préalablement auprès du centre de vaccination.

Si le mineur vient seul, il doit impérativement présenter l'autorisation parentale à la vaccination contre le Covid-19 remplie et signée par les deux parents pour se faire vacciner.

Les professionnels de santé devront conserver cette attestation après l'injection.

Après avoir reçu une information claire et adaptée à son âge sur l'état actuel des connaissances au sujet du Covid-19 et de l'efficacité du vaccin, le mineur doit également donner son consentement « oral » lors de l'entretien préalable réalisé par le médecin.

Pour le moment, les 12-17 ans recevront le vaccin Pfizer-BioNTech, premier vaccin à être autorisé pour les mineurs par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

  Attention : les mineurs, même s'ils ont plus de 16 ans et qu'ils ont une carte Vitale à leur nom, doivent présenter lors de la vaccination la carte Vitale d'un de leurs parents ou une attestation de droit avec le numéro de sécurité sociale d'un de leurs parents. Ainsi, le professionnel de santé sera en mesure d'éditer la synthèse et l'attestation de vaccination certifiée à partir de l'outil Vaccin Covid.

  A savoir : Peut-on se rendre à un rendez-vous pour se faire vacciner pendant les heures de cours ? Mes parents ne veulent pas que je me fasse vacciner, alors que je souhaite le faire. Comment faire ? Le ministère de la Santé met à disposition une foire aux questions sur la vaccination des adolescents.

Comment prendre rendez-vous dans un centre de vaccination ?

La vaccination des adolescents se fait obligatoirement en centre de vaccination, et non en pharmacie comme c'est le cas pour les adultes.

Vous pouvez prendre rendez-vous :

Sur internet : les deux rendez-vous pour les deux injections peuvent être pris sur le site Santé.fr ou sur les sites de prise de rendez-vous en ligne, dans le centre de votre choix. Il faudra cocher la case « personne de 12 à 17 ans inclus ». Le site Santé.fr est accessible directement depuis l'application TousAntiCovid .

Par téléphone, en appelant :

  • le numéro vert 0800 009 110 ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 22h qui vous oriente directement vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination choisi ;
  • le centre de vaccination près de chez vous dont vous aurez trouvé les coordonnées téléphoniques sur le site Santé.fr qui propose une liste complète des centres ouverts dans chaque département.

  Attention : la vaccination est déconseillée aux adolescents de 12 à 17 ans qui ont développé un « syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) » à la suite d'une infection par le Sars-CoV-2 (Covid-19) en raison d'un éventuel risque de réponse inflammatoire sévère. C'est ce que préconise le Conseil d'Orientation de la Stratégie Vaccinale dans un avis du 11 mai 2021 .

  A savoir : Si l'adolescent a déjà eu le Covid-19, il doit attendre au minimum 2 mois après la preuve de sa contamination (test RT-PCR positif) avant de se faire vacciner. Il ne recevra alors qu'une seule dose de vaccin qui jouera ainsi le rôle d'un rappel.

Le mineur devra présenter au professionnel de santé qui le vaccinera le résultat positif du test RT-PCR. Il servira de preuve pour bénéficier d'une seule dose de vaccin et pour attester qu'après cette seule injection, le cycle vaccinal est bien complet.

Document à conserver après la vaccination

Après chaque injection, l'adolescent recevra une synthèse de vaccination et une attestation de vaccination. L'adolescent devra absolument conserver ces deux documents car il ne pourra pas récupérer lui-même l'attestation de vaccination certifiée via le téléservice de l'Assurance maladie .

Néanmoins, en cas de perte, ces documents pourront être demandés à l'occasion d'un rendez-vous chez un professionnel de santé ou dans une pharmacie sur présentation du numéro de sécurité sociale du parent enregistré lors de la vaccination.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction