La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Vente à distance

Achats en ligne : quels sont les produits dangereux ?

Publié le 26 octobre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ferkelraggae - stock.adobe.com

Vous avez pris l'habitude de faire vos achats sur internet : bijoux, jouets, détecteurs de fumée, adaptateurs électriques... mais savez-vous que certains produits ne sont pas conformes à la vente en ligne. L'enquête de 2020 menée par la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a révélé que 60 % des produits présentaient des anomalies, certains pouvaient être dangereux et n'auraient pas dû être vendus en ligne.

La DGCCRF vérifie chaque année la sécurité et la conformité de produits qui sont proposés à la vente en ligne. L'enquête menée en 2020, a révélé des niveaux de manquements élevés. Au total, 129 produits vendus sur dix places de marché ont été analysés. Ainsi, sur 129 produits, 41 se sont révélés dangereux (soit 32 %) et 35 (soit 28 %), bien que sans danger, ne répondaient pas aux critères de conformité qu'impose la réglementation.

La liste des produits dangereux

  • les détecteurs de fumée : certains ne se sont pas déclenchés lors de tests incendie (aucun des neuf analysés n'aurait dû se trouver sur le marché) ;
  • les adaptateurs électriques : la plupart affichant un risque de choc électrique (13 produits sur 15 se sont révélés dangereux) ;
  • les bijoux : 38 % de produits non conformes et dangereux ;
  • les jouets : 23 % se sont révélés dangereux. Certaines panoplies de déguisement et des peluches risquaient de mener à une strangulation ou une suffocation, notamment à cause de petits éléments facilement détachables.

La DGCCRF a demandé aux places de marché concernées de retirer leurs produits non conformes.

  À noter : Ce taux de manquements cumulé de 60 % est significativement supérieur aux résultats habituellement constatés dans les enquêtes ciblant les mêmes produits dans des canaux de distribution plus traditionnels indique la DGCCRF.

  Attention : La DGCCRF recommande aux acheteurs de rester vigilants et de signaler toute anomalie sur le site Signal Conso .

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction