La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Urbanisme

Taxe d'aménagement et permis de construire : plusieurs demandeurs, un payeur !

Publié le 15 juin 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ifeelstock - stock.adobe.com

Panneau d'un permis de construire

La cotitularité d'un permis de construire permet à l'administration de mettre la taxe d'aménagement à la charge d'un seul des cotitulaires. Cette issue est possible même lorsque la répartition des surfaces de plancher est connue. Il s'agit de la solution énoncée par le Conseil d’État dans sa décision du 17 mars 2022.

Un permis de construire est délivré à plusieurs personnes. Cette autorisation génère le calcul d'une taxe d'aménagement. L'administration met à la charge d'un seul cotitulaire le paiement de cette taxe. Ce dernier conteste cette décision devant le tribunal administratif.

Selon le demandeur, l'administration fiscale ne peut pas lui imputer la totalité de la taxe d'aménagement. En effet, Il existe plusieurs bénéficiaires du permis de construire et la répartition des surfaces de plancher entre eux est connue. Le tribunal administratif accepte sa demande.

Le Conseil d’État saisi par l'administration annule le jugement du tribunal administratif. Il considère que l'administration a la faculté de mettre la taxe d'aménagement à la charge de l'un ou plusieurs des bénéficiaires du permis de construire. Cependant, le montant cumulé ne doit pas dépasser le montant de la taxe totale due.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Découvrir la collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction