Simulateur Particuliers

Pouvez-vous bénéficier du regroupement familial ?

Vérifié le 06 Mai 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous êtes installé en France et vous souhaitez faire venir votre conjoint et/ou vos enfants pour vivre en famille en France.
Vous pouvez, sous conditions, bénéficier du regroupement familial.
Ce simulateur vous permettra de savoir si vous remplissez les conditions pour déposer un dossier de regroupement familial auprès de l'OFII.

Les étapes de votre simulation

  1. Etape courante1 1

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Commençons la simulation :

Êtes-vous sous protection de l'Ofpra ?
De quel type de protection de l'Ofpra ?
Vous êtes :
Quand vous avez déposé votre demande d'asile à l'Ofpra :
Avez-vous avez un certificat de résidence ?
Ce certificat porte-t-il la mention scientifique ?
Quel titre de séjour avez-vous ?
Quelle mention est indiquée sur votre carte de séjour ?
Depuis quand avez-vous votre titre de séjour en France ?
Depuis quand avez-vous votre titre de séjour en France ?
Indiquez depuis quand vous possédez votre titre de séjour (Certificat de résidence, Carte de séjour, Carte de résident ou récépissé d'un de ces documents)
Êtes-vous polygame ?
Qui souhaitez-vous accueillir ? (plusieurs réponses possibles)
Qui souhaitez-vous accueillir ? (plusieurs réponses possibles)
Les enfants peuvent être :
  • ceux du couple, à condition d'avoir une filiation légalement établie ou d'être adoptés en vertu d'une décision judiciaire,
  • ou ceux d'une précédente union d'un des époux :
    • si l'autre parent est décédé ou déchu de ses droits parentaux,
    • ou si l'autorité parentale est exercée par l'un ou l'autre des parents en vertu d'une décision d'une juridiction étrangère.

Un enfant recueilli par kafala judiciaire peut bénéficier de la procédure de regroupement familial sous conditions.

Vous devrez vérifier ce point avec le service instructeur.

Le dossier de regroupement familial concerne uniquement
votre conjoint marié et/ou vos enfants mineurs.

Si d’autres membres de votre famille souhaitent venir en France, ils doivent faire une demande de visa à titre personnel auprès du consulat de France le plus proche de leur domicile.

Les enfants sont-ils tous mineurs ?
Les enfants sont-ils tous mineurs ?
L'âge des enfants est celui à la date du dépôt de la demande de regroupement.
Les enfants peuvent être :
  • ceux du couple, à condition d'avoir une filiation légalement établie ou d'être adoptés en vertu d'une décision judiciaire,
  • ou ceux d'une précédente union d'un des époux :
    • si l'autre parent est décédé ou déchu de ses droits parentaux,
    • ou si l'autorité parentale est exercée par l'un ou l'autre des parents en vertu d'une décision d'une juridiction étrangère.

Vos enfants majeurs ne peuvent pas bénéficier de la procédure de regroupement familial.

Seul votre conjoint marié et vos enfants mineurs peuvent en bénéficier .

Si d’autres membres de votre famille souhaitent venir en France ils devront faire une demande de visa à titre personnel auprès du consulat de France le plus proche de leur domicile.

Votre conjoint est-il majeur ?
Votre conjoint est-il majeur ?
L'âge du mari ou de la femme est celui à la date du dépôt de la demande de regroupement.
Indiquer le nombre de personnes qui vont composer le foyer (vous compris) :
Dans la composition du foyer, vous devez compter :
  • Vous même
  • Votre conjoint majeur
  • Vos enfants mineurs
Avez-vous plus de 65 ans ?
Résidez-vous en France depuis plus de 25 ans ?
Êtes-vous marié(e) depuis au moins 10 ans ?
Percevez-vous l'AAH ou l'ASI ?
Percevez-vous l'AAH ou l'ASI ?
Si vous êtes handicapé, selon les cas, vous pouvez percevoir l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)

Vous devez disposer de revenus stables et suffisants pour subvenir aux besoins de votre famille.

Ces revenus peuvent provenir d'un travail, salarié ou non, de la gestion d'un patrimoine, de pensions de retraite, etc.

Tous vos revenus sont donc comptés, y compris ceux de votre mari ou femme qui seront encore perçus après le regroupement.

les prestations familiales et sociales ne doivent pas être intégrées à vos revenus.

Vous ne devez donc pas inclure :

  • le revenu de solidarité active (RSA)
  • l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • l'allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • l'allocation équivalent retraite (AER)
  • l'allocation temporaire d’attente (ATA)
Vous avez indiqué habiter  .