Samu, pompiers, police, gendarmerie : comment les alerter en cas d'urgence ?

Publié le 17 mai 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Scriblr - Fotolia.com

En cas d'urgence et uniquement en cas d'urgence, comment alerter le Samu, les pompiers ou encore la police ou la gendarmerie ? Les réponses avec Service-public.fr.

Pour alerter le Samu ou les pompiers en cas d'urgence , il vous faut passer par un numéro court :

  • le 15 pour le service d'aide médicale urgente (Samu) par exemple en cas de malaise cardiaque ;
  • le 18 pour les pompiers en cas d'incendie ou d'accident de la route par exemple.

Il est également possible de composer le 112 (numéro unique utilisable dans tous les pays de l'Union européenne) à partir duquel vous serez orienté vers le bon service.

Si vous avez des difficultés à entendre ou à parler, vous pouvez passer par le 114 ce qui vous permettra de communiquer par SMS avec votre correspondant.

Pour alerter la police ou la gendarmerie en situation d'urgence , il vous faut composer par contre le 17.

Là encore, il est possible d'utiliser le 112 ou le 114.

  À savoir :

Tous ces numéros sont gratuits et accessibles 24h/24.

  Rappel :

Lancer une fausse alerte auprès de ces services est un délit qui peut être puni de 2 ans de prison et de 30 000 € d'amende.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction