Question-réponse

Comment alerter les secours (Samu ou pompiers) en cas d'urgence ?

Vérifié le 31 octobre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Uniquement en cas d'urgence, il est possible d'alerter les secours par des numéros courts :

  • le Samu (service d'aide médicale urgente), par exemple, en cas de malaise cardiaque, en composant le 15,
  • ou les pompiers, par exemple en cas d'incendie ou d'accident de la route, en composant le 18.

Dans tous les cas, vous pouvez aussi composer le 112. Vous serez alors orienté vers le bon service selon votre cas. Le 112 est utilisable dans tous les les pays de l'Union européenne .

Tous ces numéros sont gratuits et peuvent être composés sur un téléphone fixe, un portable ou depuis une cabine. Ils sont joignables 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Vous pouvez aussi envoyer un SMS gratuitement au 114. Vous communiquerez alors par écrit avec votre correspondant. Ce service fonctionne également 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Ces numéros ne doivent être utilisés qu'en cas d'urgence, lorsqu'une intervention rapide est nécessaire pour protéger les personnes et/ou les biens : incendie, personne blessée...

  Attention :

lancer une fausse alerte auprès des pompiers ou du Samu, en faisant croire à un accident ou à un incendie par exemple, est un délit qui peut être puni jusqu'à 2 ans de prison et 30 000 € d'amende.

Si votre cas n'est pas urgent, vous pouvez joindre un médecin ou une pharmacie de garde, pour un soin non urgent (mal de tête, rhume....) la nuit, les week-ends et jours fériés. Vous pouvez obtenir la liste des médecins et pharmacies de garde auprès de votre mairie, notamment sur son site internet,

Mairie

Service-public.fr

Si la situation est plus grave et si vous pouvez vous déplacer, vous pouvez vous rendre aux urgences de l'hôpital le plus proche.