Alcool au volant

Éthylotest antidémarrage : quel niveau d'alcoolémie maximal ?

Publié le 27 août 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © anyaberkut - AdobeStock

Conducteur au volant

Le niveau d'alcoolémie maximal autorisé pour les conducteurs soumis à l'utilisation d'un éthylotest antidémarrage (EAD) est uniformisé et fixé à 0,1 mg/l d'air expiré, par un décret paru au Journal officiel du 23 août 2019.

À partir du 1er octobre 2019, le taux d'alcool maximum autorisé sera de 0,1 mg/l d'air expiré (0,2 g/l de sang) pour tous les conducteurs dont le droit de conduire est restreint à l'utilisation d'un véhicule équipé d'un dispositif homologué d'EAD.

  À savoir : L'EAD est un système d'analyse de l'air expulsé par le conducteur intégré au système électronique permettant le démarrage du véhicule. Il est proposé comme alternative au retrait de permis aux personnes ayant présenté une alcoolémie supérieure à 0,8 g/l.

L'équipement et l'installation du dispositif sont à la charge de l'usager.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction