En brefSalariés

Grève des transports : que se passe-t-il en cas de retard ou d'absence au travail ?

Publié le 03 décembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Artur Bogacki - Adobe Stock.com

Quai de gare vide

Sanction, retenue sur salaire, récupération des heures non travaillées... Un retard ou l'impossibilité de se rendre à son travail à cause d'une grève peut avoir des conséquences pour le salarié qui utilise les transports en commun. Service-public.fr vous rappelle vos droits.

La sanction

Pour ne pas être sanctionné en cas de retard ou d'empêchement d'aller au travail en raison d'une grève des transports en commun, vous devez :

  • en informer votre employeur ;
  • et lui fournir un justificatif (par exemple un document de la compagnie de transport).

La retenue sur salaire

S'il n'existe pas de convention ou d'accord collectif qui le prévoit, votre employeur n'a pas l'obligation de rémunérer votre temps d'absence. Cependant, la retenue sur le salaire doit être strictement proportionnelle à la durée de l'absence.

La récupération des heures

Votre employeur peut vous proposer de récupérer les heures de travail perdues afin de vous éviter une baisse de rémunération :

  • soit en effectuant les heures d'absence à un autre moment de la semaine ;
  • soit en posant un jour de congés payés ou, si vous en bénéficiez, un jour de réduction du temps de travail (RTT).

  À savoir : Le recours exceptionnel au télétravail peut être envisagé d'un commun accord lorsque cela est possible.

Sauf accord de votre employeur, vous n'avez pas le droit de quitter plus tôt votre poste de travail.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction