Listes électorales

Élections municipales 2020 : qui peut voter ?

Publié le 05 février 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © nutthaseth - Adobe Stock

Main levée dans la foule

Vous fêterez vos 18 ans avant le 14 mars 2020, vous êtes britannique résidant en France, vous êtes majeur sous tutelle, vous serez en vacances le 15 mars... Avez-vous le droit de voter aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 ? À quelles conditions ?

Qui peut voter aux municipales ?

  • Tous les citoyens âgés d'au-moins 18 ans (au plus tard le 14 mars) de nationalité française ou qui l'auront acquise au plus tard le 5 mars.
  • Les citoyens de nationalité française fêtant leur 18 ans entre le 15 et le 21 mars peuvent voter au second tour.
  • Tous les citoyens d'un pays membre de l'Union européenne résidant en France. Attention, depuis le retrait du Royaume-Uni le 31 janvier 2020, les ressortissants britanniques ne peuvent pas voter aux élections municipales françaises. Le vote reste possible pour un ressortissant ayant à la fois la nationalité britannique et celle d'un État membre de l'Union européenne.

À quelles conditions ?

  • disposer de ses droits civils et politiques (y compris dans leur pays pour les ressortissants de l'Union Européenne) ;
  • être inscrit sur les listes électorales générales (ou pour les ressortissants de l'Union Européenne sur les listes électorales complémentaires municipales) de la commune de son domicile ou bien de celle où l'on est contribuable, gérant ou associé majoritaire de société. L'inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans ou bien pour les personnes qui viennent d'obtenir la nationalité française. En dehors de ces situations, il est nécessaire de demander à être inscrit avant le vendredi 7 février 2020.

  À savoir : 

  • Le simple fait d'être détenu ne prive pas du droit de vote. Seules les personnes auxquelles les tribunaux ont interdit le droit de vote et d'élection perdent leur capacité électorale.
  • Les majeurs placés sous le régime de la tutelle ou de la curatelle, les majeurs bénéficiant de mesures d'accompagnement social personnalisé, d'accompagnement judiciaire, d'habilitation familiale ou de sauvegarde de justice ont le droit de vote.

Et si vous êtes absent ?

Les électeurs absents le jour des élections peuvent voter par procuration. Il s'agit de se faire représenter par un électeur de son choix (inscrit dans la même commune et n'ayant pas reçu plus d'une procuration sauf si celle-ci a été établie à l'étranger). L'électeur qui donne procuration peut utiliser un formulaire sur internet ou bien le remplir sur place. Dans les 2 cas, il doit se présenter en personne auprès du commissariat, de la police ou du tribunal.

Vous résidez à l'étranger ?

Attention : les Français résidant à l'étranger peuvent voter aux élections municipales à condition d'être inscrits sur la liste électorale d'une mairie. Depuis 2019, il n'est plus possible d'être inscrit simultanément sur la liste d'une commune et sur une liste consulaire. Ainsi, en vous inscrivant sur une nouvelle liste électorale française, votre précédente inscription est automatiquement supprimée. En cas de doute, vous pouvez vérifier votre situation électorale .

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction