La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Procréation médicale assistée

La PMA pour toutes les femmes est autorisée

Publié le 29 septembre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © WavebreakmediaMicro - stock.adobe.com

Couple de femmes avec un bébé

La procréation médicalement assistée (PMA) est désormais possible pour toutes les femmes (hétérosexuelles, homosexuelles ou monoparentales). Un décret d'application de la loi sur la bioéthique ainsi qu'un arrêté sont parus le 29 septembre 2021 au Journal officiel. Ils précisent les conditions d'âge pour bénéficier d'une assistance médicale à la procréation (AMP) ou d'une conservation de ses gamètes sans motif médical.

L'assistance médicale à la procréation (AMP) permet désormais à un couple formé de 2 femmes ou à une femme célibataire d'avoir un enfant. Elle était jusqu'à présent réservée aux couples hétérosexuels sur indication médicale. Le critère médical d'infertilité a également été supprimé. Les conditions d'âge pour en bénéficier sont les suivantes :

  • le prélèvement d'ovocytes peut être réalisé chez la femme jusqu'à 45 ans.
  • les hommes peuvent donner leur sperme jusqu'à 60 ans.

Afin qu'ils puissent plus tard recourir à une AMP, les femmes et les hommes peuvent faire congeler leurs gamètes (ovocytes ou spermatozoïdes) sans motif médical. Les conditions d'âge sont ainsi fixées :

  • le prélèvement d'ovocyte chez les femmes se fait entre 29 et 37 ans ;
  • le prélèvement du sperme chez les hommes est possible entre 29 et 45 ans.

Les règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques définies par l'arrêté du 11 avril 2008 s'appliquent aux activités d'assistance médicale à la procréation mises en œuvre à la demande des couples de femmes et des femmes non mariées.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction