La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Fonction publique hospitalière

Hôpital public : revalorisation des salaires des personnels au contact des patients

Publié le 30 septembre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Robert Kneschke -stock.adobe.com

Soignante dans un hôpital

À la suite des accords du Ségur de la santé signés le 13 juillet 2021, la rémunération des personnels soignants, médico-techniques et de la rééducation (infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, orthophonistes, manipulateurs radio...) de la fonction publique hospitalière est revalorisée à compter du 1er octobre 2021. Plus de 500 000 agents publics sont concernés par la revalorisation de leurs grilles salariales.

La revalorisation des grilles salariales au 1er octobre 2021 concerne l'ensemble des personnels soignants (aides-soignants, infirmiers, infirmiers spécialisés, cadres de santé) ainsi que les professionnels médico-techniques et de la rééducation (kinésithérapeutes, manipulateurs radio, ergothérapeutes, orthoptistes, orthophonistes, psychomotriciens ou encore pédicure-podologues).

Annoncée le 12 avril 2021, par le ministre des Solidarités et de la Santé, la revalorisation des carrières pour les personnels paramédicaux constitue le deuxième volet des accords du Ségur de la santé signés en juillet 2020.

Une première augmentation de 183 € net par mois avait été mise en place en fin d'année 2020 pour les professionnels des établissements de santé et des Éhpad (infirmiers, aides-soignants, sages-femmes, manipulateurs-radio, secrétaires médicaux...) et pour les professionnels sociaux et médico-sociaux des autres secteurs (accompagnement de personnes handicapées, aide à domicile, protection de l'enfance...).

Cette augmentation générale de 183 € net par mois sera élargie à 18 500 autres soignants du secteur social et médico-social, relevant de la fonction publique mais dont les structures ne sont pas rattachées à un hôpital ou un Éhpad.

  A savoir : A titre d'exemple :

  • un infirmier en soins généraux en début de carrière percevra 2 026 € net mensuel, soit 290 € net par mois de plus : 183 € net au titre de la 1re revalorisation du Ségur de la santé + 107 € nets au titre de la revalorisation des grilles de catégorie A.
  • un infirmier en soins généraux après cinq ans de carrière percevra 2 207 € net par mois, 335 € net par mois de plus : 183 € net au titre de la 1re revalorisation du Ségur de la santé + 152 € net au titre de la revalorisation des grilles de catégorie A.
  • un aide-soignant en début de carrière percevra 1 760 € net par mois, soit 228 € net par mois de plus : 183 € net au titre de la 1re revalorisation du Ségur de la santé + 45 € net au titre du passage en catégorie B.
  • un aide-soignant après cinq ans de carrière percevra 1 838 € net par mois, soit 261 € net par mois de plus : 183 € net au titre de la 1re revalorisation du Ségur de la santé + 78 € net au titre du passage en catégorie B.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction