La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Impôts 2022

Parent isolé : n'oubliez pas de cocher la case T sur la déclaration de revenus

Publié le 03 mai 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © PV - stock.adobe.com

Déclaration impôt papier et internet

La case T de la déclaration de revenus peut apporter des bénéfices non négligeables aux parents seuls et notamment une demi-part supplémentaire. Parent isolé, n'oubliez pas de la cocher ! Service-Public.fr vous propose un tour d'horizon des informations à savoir.

La case T : pour qui ?

La case T  « parents isolés » concerne les personnes vivant seules avec au moins un enfant à charge ou une personne invalide recueillie sous son toit. Cette information est à remplir lors de l'étape 2 de votre déclaration en ligne « Renseignements personnels » ou dans le cadre B du formulaire 2042 pour la déclaration papier.

  Attention : si vous êtes en concubinage, vous ne pouvez pas vous déclarer « parent isolé », l'administration considérant alors que la prise en charge des enfants est effectuée à deux.

À partir de quand votre situation est-elle prise en compte ?

La situation familiale s'apprécie au 31 décembre de l'année du changement de situation (rupture de PACS, séparation, divorce), soit votre situation au 31 décembre 2021 pour vos revenus de l'année 2021 à déclarer en 2022. Vous n'avez pas à justifier de votre situation, cela se fera automatiquement, mais seulement à déclarer ces changements auprès de l'administration fiscale.

Les avantages dont vous bénéficiez en cochant la case T

Les bénéfices portent sur le nombre de parts fiscales que vous pouvez déclarer, celles-ci ayant un impact sur votre quotient familial. Le nombre de parts influe sur le montant de l'impôt : plus les parts sont importantes, moins l'impôt est élevé. La case T permet de bénéficier d'une demi-part supplémentaire. Alors que pour un couple, le premier enfant représente une demi-part, pour un parent isolé, l'enfant va représenter une part entière.

Le barème des parts pour les parents isolés est le suivant :

  • Parent isolé avec 1 enfant à charge : 2 parts fiscales
  • Parent isolé avec 2 enfants à charge : 2,5 parts fiscales
  • Parent isolé avec 3 enfants à charge : 3,5 parts fiscales

À partir du 3e enfant, chaque enfant compte pour une part.

  À savoir : pour l'imposition des revenus de 2021, l'avantage fiscal généré par la part supplémentaire accordée pour le premier enfant à charge est limité à 3 756 €.

  À noter : l'avantage en impôt est divisé par deux en cas de résidence alternée entre les deux parents. Chacun pourra se déclarer « parent isolé » et les avantages seront répartis ainsi : + 0,25 part supplémentaire pour un seul enfant et + 0,5 part pour deux enfants ou plus.

La case L pour les parents dont l'enfant a quitté le foyer fiscal

Si vous viviez seul au 1er janvier 2021 (ou au 31 décembre 2021 en cas de divorce/séparation/rupture de Pacs en 2021), cochez la case la case L « Situations pouvant donner droit à une demi-part supplémentaire - Célibataire, divorcé(e), séparé(e), veuf(ve) » sur votre déclaration des revenus de 2021. Cette case L permet de conserver une demi-part fiscale à vie même si votre enfant ne vit plus sous votre toit. Les conditions sont qu'il ne soit plus rattaché à votre foyer fiscal, que vous l'ayez élevé pendant au moins 5 années et que vous viviez seul, sans aucune personne à charge. La durée de 5 ans peut être continue ou discontinue. Elle doit être atteinte pour au moins un enfant.