La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Aide sociale

Prime exceptionnelle de rentrée : qui peut en bénéficier ?

Publié le 15 septembre 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © hdesert - stock.adobe.com

La prime exceptionnelle de rentrée fait partie des mesures prises par le gouvernement en faveur du pouvoir d'achat pour la rentrée 2022, dans un contexte d'inflation élevé. Elle sera versée à partir du 15 septembre 2022. Environ 11 millions de foyers sont concernés.

La loi de finances rectificative (LFR) pour 2022 permet de financer des mesures pour le pouvoir d'achat des Français et prévoit notamment une aide exceptionnelle de solidarité (AES) dite « prime de rentrée » destinée aux foyers modestes. Un décret publié au Journal officiel du 15 septembre définit les modalités d'attribution de cette aide financière exceptionnelle pour les ménages les plus modestes.

Qui peut en bénéficier ?

D'un montant de 100 €, auxquels s'ajoutent 50 € par enfant à charge effective et permanente, cette aide mise en place exceptionnellement pour l'année 2022 s'adresse aux ménages les plus modestes bénéficiaires des minima sociaux.

Cette aide financière exceptionnelle est attribuée aux bénéficiaires d'une des allocations suivantes au titre du mois de juin 2022 :

  • Revenu de solidarité active (RSA) ou revenu de solidarité outre-me (RSO) ;
  • Aide à la vie familiale et sociale des anciens migrants dans leur pays d'origine, sous réserve de justifier d'une résidence stable et régulière en France ;
  • Aide financière à l'insertion sociale et professionnelle (AFIS) ;
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • Une des aides personnelles au logement (APL, ALF, ALS) ;
  • Allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • Allocation équivalent retraite (AER) ;
  • Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou l'allocation spéciale pour les personnes âgées ;
  • Allocation simple pour personnes âgées.

Les étudiants boursiers ne percevant pas d'APL bénéficient d'une aide financière exceptionnelle de 100 € auxquels s'ajoutent 50 € par enfant qui sera versée par le Crous (décret n° 2022-1232 du 14 septembre 2022).

Les personnes touchant la prime d'activité sont également éligibles : le montant de leur aide sera de 28 €, auxquels s'ajoutent 14 € par enfant à charge. Ce versement interviendra mi-novembre.

Le dispositif concerne donc à la fois les personnes aux revenus modestes, les étudiants boursiers, les personnes âgées précaires et les Français percevant des APL.

  À noter : cette aide ne doit pas être confondue avec l'allocation de rentrée scolaire (ARS), octroyée sous conditions de ressources aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans et destinée à compenser le coût des dépenses de rentrée scolaire. Vous pouvez recevoir la prime exceptionnelle de rentrée même si vous percevez l'ARS.

Comment obtenir l'aide ?

Si vous êtes éligible, le versement s'effectuera de manière automatique par l'organisme dont vos allocations dépendent, sans démarche de votre part. Par exemple, si vous percevez le RSA ou l'APL, le versement sera effectué par votre Caisse d'allocations familiales. Si vous êtes demandeur d'emploi, c'est Pôle Emploi qui vous versera la prime.