Question-réponse

Peut-on passer un examen de l'Éducation nationale en candidat libre ?

Vérifié le 12 décembre 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Il est possible de s'inscrire à certains examens de l'Éducation nationale et de l'enseignement supérieur en candidat individuel (également appelé candidat libre ou candidat non scolaire). Les conditions à remplir et les démarches à effectuer varient selon les diplômes.

Plusieurs examens peuvent être passés en candidat individuel. C'est le cas notamment pour les examens suivants :

  • Diplôme national du brevet (DNB) et certificat de formation générale (CFG)
  • Certificat d'aptitude professionnelle (CAP)
  • Brevet professionnel (BP)
  • Bac général, technologique ou professionnel
  • Brevet de technicien supérieur (BTS)
  • Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG)
  • Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG)

Conditions générales

Pour vous inscrire à un examen en candidat individuel, vous ne devez pas être scolarisé dans un établissement scolaire.

Il n'y a pas de condition de nationalité.

Il n'est pas nécessaire d'être inscrit au Cned, et l'inscription au Cned ne vaut pas inscription à l'examen.

  À savoir :

les diplômes professionnels peuvent également être obtenus avec la VAE, notamment le bac pro et le BEP.

Conditions particulières

Suivant l'examen que vous voulez passer, vous devez remplir des conditions spécifiques.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Diplôme national du brevet (DNB) et certificat de formation général (CFG)

Les candidats individuels concernés sont :

  • les élèves scolarisés dans un dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima),
  • les élèves scolarisés au-delà de la classe de 3ème,
  • les élèves de 3ème de l'enseignement privé hors contrat,
  • les candidats suivant une instruction dans leur famille,
  • les adultes non inscrits à une préparation au brevet dans un établissement.

Aucune condition spécifique n'est demandée.

Brevet professionnel (BP)

Pour se présenter à l'ensemble des unités de l'examen, vous devez justifier d'une période d'activité professionnelle :

  • de 5 ans effectués dans un emploi en rapport avec la finalité du diplôme postulé, sans condition de diplôme,
  • ou de 2 ans effectués dans un emploi en rapport avec la finalité du diplôme postulé si vous possédez un diplôme ou titre homologué classé au niveau V ou à un niveau supérieur, figurant sur une liste arrêtée pour chaque spécialité par le ministre chargé de l'éducation ;
  • ou de 6 mois à 1 an si vous êtes titulaires d'une spécialité de baccalauréat professionnel du même secteur professionnel.

CAP et BEP

Vous devez être âgé d'au moins 18 ans au 31 décembre de l'année de l'examen, sauf :

  • si vous étiez inscrits dans un établissement lors de la session précédente et que vous avez échoué à l'examen,
  • ou si vous êtes candidat de l'enseignement à distance.

Bac général ou technologique

Vous pouvez vous inscrire sans condition d'âge ou de diplôme, y compris pour y subir les épreuves anticipées (correspondants aux épreuves passées en fin de classe de 1re pour les élèves scolarisés).

Bac pro

Pour vous inscrire, vous devez justifier de 3 années d'activités professionnelles dans un emploi de niveau au moins égal à celui d'un ouvrier ou employé qualifié et dans un domaine professionnel en rapport avec la finalité du diplôme.

BTS

Vous devez :

  • justifier de 3 années d'activités professionnelles effectives dans un emploi qui correspond au diplôme du BTS,
  • ou avoir déjà échoué en tant que scolaire au BTS dans la même spécialité.

Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG)

Vous devez être titulaire d'un baccalauréat ou d'un titre équivalent.

Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG)

Vous devez être titulaire :

  • d'un diplôme de comptabilité et de gestion (DCG),
  • d'un diplôme d'études comptables et financières (DECF),
  • d'un master,
  • ou d'un titre équivalent.

L'inscription à l'examen se fait auprès du rectorat de votre lieu de résidence.

Elle peut se faire :

  • soit par internet,
  • soit en se rendant au guichet du rectorat.
Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Le choix d'une commune déclenchera automatiquement une mise à jour du contenu

  À savoir :

si vous avez déjà passé un examen et avez échoué, vous pouvez parfois bénéficier du report de certaines notes obtenues.

Renseignez-vous dès la rentrée scolaire auprès du rectorat sur les périodes d'inscription (en général entre le mois d'octobre et de novembre qui précède l'examen).

Vous recevrez votre convocation aux épreuves quelques jours avant la date.

Cette convocation vous précisera le lieu et les horaires des épreuves, ainsi que le matériel à prévoir.

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Le choix d'une commune déclenchera automatiquement une mise à jour du contenu