Comment sont remboursées les prothèses auditives ?

Vérifié le 12 décembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

100 % santé (audition)

13 déc. 2019

La réforme du 100 % santé entrera en vigueur à partir de janvier 2021 pour les prothèses auditives.

Dans l'attente de son entrée en vigueur, les informations contenues dans cette fiche restent d'actualité.

L'audioprothésiste est tenu de vous remettre un devis rédigé sur la base d'un modèle mis à disposition par l'Assurance maladie, appelé devis normalisé.

Sur ce devis doit apparaître le prix de l'appareil électronique correcteur de surdité proposé et celui des prestations d'adaptation.

Le devis doit mentionner :

  • la marque,
  • le modèle,
  • la référence commerciale et la classe de l'appareil proposé,
  • la durée de garantie,
  • le prix incluant tous les accessoires indispensables ou optionnels à son fonctionnement.

Il doit également préciser la nature des prestations d'adaptation indissociables de l'appareil proposé.

Enfin, le devis doit indiquer le prix total à payer et les modalités de prise en charge par l'Assurance Maladie.

L'audioprothésiste transmet le devis à votre CPAM.

  À savoir : votre mutuelle santé ou votre assurance complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie.

Les prothèses auditives sont prises en charge par l'Assurance Maladie sur prescription médicale et à condition qu'elles soient inscrites sur la liste des produits et prestations (LPP) remboursables .

Cas général

Vous avez plus de 20 ans

Le taux de remboursement est de 60 % sur la base d'un tarif fixé à 300 € (par oreille).

Vous avez moins de 20 ans

Le taux de remboursement est de 60 % sur la base d'un tarif fixé à 1400 € (par oreille).

Vous souffrez de cécité et de déficience auditive

Quel que soit votre âge, le taux de remboursement est de 60 % sur la base d'un tarif fixé à 1400 € (par oreille).

  À savoir : les accessoires (piles, écouteurs, coque....) sont également remboursés à 60 % à condition qu'ils soient inscrits sur la liste LPP remboursables par l'Assurance Maladie.